- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

International Complet Saumur : Technicité et talent


29/05/2019
    
Une conception des parcours de cross signée Didier Dhennin pour le 2*, et Pierre Michelet pour les 3 et 4*, c’est presque tout dire sur ce qui attendait les couples des concours complets nouveaux formats : CCI2* Long, NAF Superflex Pro ; CCI3*S, court, CCI3*Long ; et CCI4*Long. 


Aucune chute de cheval sur le cross, et pourtant des épreuves qui ont trié, et des statistiques plus élevées que d’habitude. Pierre Michelet revient sur la technicité de cette édition. « Nous avons construit un parcours technique. Nous avons laissé des portes ouvertes plus aux dérobades qu’aux chutes. Des biais et des étroits qui permettaient aux chevaux de dérailler. C’est assez sélectif. C’est ce qu’on cherche de plus en plus. On a identifié que les accidents graves arrivaient lorsque les deux chutaient, alors la conception des parcours évolue. Pour faire gagner les meilleurs, il faut donner des pistes instructives pour les chevaux. On vise toujours au 3* d’emmener les chevaux au 4*. Et puis pour le CCI3*L, nous avions une épreuve de qualification pour les jeux olympiques, il fallait une piste pour départager. »


CCI3*L


Unique étape qualificative pour les nations en Europe occidentale pour les JO de Tokyo en 2020 


« Sur le papier, les japonais étaient favoris. Encore faut-il gagner. Nous avons pris un peu de temps au cross. Je leur ai dit que nous étions là pour gagner, pas pour être seconds. Il est important de les habituer à monter sous pression. Ils ont répondu présents ! Nous restons lucides, il ne faut pas chauffer. Ça leur donne de la confiance, et nous emmagasinons de l’expérience pour arriver avec la meilleure préparation possible », indique Laurent Bousquet alors que le Japon vient de remporter le CCI3*L par équipe, devant la Chine (2e), et la Thaïlande (3e).


En Individuel


En embuscade avec une 10e place à l’issue du dressage, la concurrence ne l’avait pas vu venir. Un superbe cross le plaçait à la quatrième place du cross, derrière l’Espagnol Blasco Botin, le Chinois Alex Hua Tian et le Britannique Francis Whittington. Grâce à un magnifique sans-faute sur un jumping qui nous aura encore une fois réservé bien des rebondissements, c’est le local Jean-Lou Bigot et son SF Aktion de Belheme, fils de Lauterbach qui l’emportent haut-la-main (33.8), quand la compétition derrière fait rage (2e-36,4 et 3e-36,5).


Un parcours très impressionnant du Chinois Alex Hua Tian, et de son hongre Don Geniro. Avec une 1re place en dressage, talonné par le Japonais Yoshiaki Oiwa et son SF Vick du Gisors Jra (x L’Arc de triomphe*Bois Margot). Un classement en 2e position au cross derrière l’Espagnol Gonzalo Blasco Botin et Lightstream. 4 points au CSO le relèguent à la seconde place au classement final. 3es, le Britannique Francis Whittington et Farndon qui marquent par l’un des parcours les plus constants.


Très belle performance du Japonais Atsushi Negishi, « Negi », qui classe ses deux selle-français en 4e et 5e positions. 


Végas de l’Elfe Jra a été formé par Nicolas Touzaint. Il passe ensuite sous la selle du complétiste japonais Kenki Sato et finit sa saison 2018 sur le CCI4*S du Pouget. Aujourd’hui, le couple signe un cross très honorable et se classe 8e, un bon temps et l’un des 8 sans-faute sur 27 du jumping… A suivre donc les progressions en dressage de ce fils de Tinka’s Boy.


Le 2e du piquet, c’est Ventura de la Chaule Jra, hongre de 10 ans, fils de Diamant de Semilly. 11e en individuel avec Nicolas Touzaint au Mondial du Lion pour ses 7 ans, il passe sous les couleurs japonaises en 2017. En avril 2019, le couple gagne le CCI3*L de Oudkarspel aux Pays-Bas, et s’apprête pour le CCI4*S d’Arville en Belgique du 21 au 23 juin prochains. Une marge de progression certes en dressage, mais le cheval est rapide au cross, et pour ce 3*L, il signe en jumping le meilleur temps des sans-faute (73’’).


CCI3*S


Victoire de Pierre Texier avec Joli Cœur Drum U VH JU (1er-35.3) d’une courte avance devant le Japonais Yoshiaki Oiwa et Calle 44 (2e 35.5). Le cross n’aura épargné personne, seuls deux parcours parfaits avec le Britannique David Doel et Galileao Nieuwmoed (3e), et Thibault Champel et Qlerkenwell (4e).


CCI2*L NAF Superflex Pro


Des concurrents au coude-à-coude pendant cette compétition. Nicolas Pertusa l’emporte avec une belle démonstration de dressage (3e), un cross au taquet (2e), et un très beau sans-faute en jumping pour finir. (1er-27,6). Derrière Camille Lejeune avec Canzonetta des Isles (2e-30,5) et l’adjudant Donatien Schauly avec Cyrius de Carneville (3e-30,5) se tâclent après des dressages corrects, de bons cross, et deux sans faute en jumping. Le Roi Burton prend la 4e place avec Jefferson 18.


Textes et photos 


Mélanie Guillamot 




A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°315 du 21 Juin 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre