- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Ingmar De Vos se présente sans opposition pour un troisième mandat de Président de la FEI

  • Le président de la FEI, Ingmar De Vos, se présente pour un troisième et dernier mandat présidentiel de quatre ans (© FEI/Richard Juilliart)
    Le président de la FEI, Ingmar De Vos, se présente pour un troisième et dernier mandat présidentiel de quatre ans (© FEI/Richard Juilliart)
Le président de la FEI, Ingmar De Vos, devrait être réélu pour un troisième et dernier mandat de quatre ans après avoir été confirmé comme le seul candidat à l'élection présidentielle qui aura lieu lors de l'Assemblée générale de la FEI au Cap (RSA) le 13 novembre 2022.

" Depuis que j'ai été élu président de la FEI, j'ai eu la chance et j'ai été extrêmement reconnaissant d'avoir de nombreuses fédérations nationales, des amis et le personnel du siège de la FEI qui m'ont soutenu dans mon travail et ont fait preuve d'un engagement indéfectible pour le développement continu de notre sport et de notre organisation ", a déclaré Ingmar De Vos.

" Rester pertinent en tant que sport, élargir encore notre base de fans en attirant de nouveaux et jeunes athlètes et maintenir notre place dans les mouvements olympique et paralympique restent nos priorités pour l'avenir et nous n'atteindrons tout cela que si nous continuons à travailler ensemble avec ces objectifs communs en tête. "

Le Belge de 58 ans a accédé au poste de président de la FEI en 2014 après avoir reçu une majorité écrasante au premier tour de scrutin, obtenant 98 voix sur 131 possibles, lors de l'assemblée générale de la FEI à Bakou (AZE). Quatre ans plus tard, lors de l'Assemblée générale de la FEI à Manama (BRN), Ingmar De Vos se présentait sans opposition et a reçu un soutien unanime pour un second mandat.

Au cours de sa présidence, De Vos a supervisé les changements apportés aux formats olympique et paralympique ainsi qu'une révision majeure des règles et règlements de la FEI régissant la discipline de l'endurance. Au cours de son second mandat, il a guidé la FEI pendant la pandémie de Covid-19 et l'épidémie de virus de l'herpès équin (EHV-1) qui a entraîné une fermeture de six semaines du sport équestre international imposée par la FEI. Il a joué un rôle déterminant dans la croissance organisationnelle de la FEI, en particulier dans la création récente de l'International Grooms Association (IGA).

Treizième président de la FEI depuis la création de la Fédération en 1921, Ingmar De Vos est devenu, lors de son élection en 2014, le premier homme à diriger l'organisation après 28 ans de présidence féminine consécutive. Au cours de sa carrière, De Vos a été reconnu pour ses compétences en tant qu'administrateur sportif et pour avoir défendu l'égalité des sexes. 

De Vos est seulement le quatrième président de la FEI à être élu membre du Comité international olympique (CIO), un poste qu'il occupe depuis septembre 2017, et fait actuellement partie des commissions du CIO chargées des affaires juridiques, de la femme dans le sport et de la coordination de Los Angeles 2028. Il a également siégé par le passé en tant que membre de la commission numérique et technologie du CIO.

En mars 2017, il est devenu un Champion international du genre (IGC) de l'ONU, rejoignant ainsi un réseau de leadership qui réunit des décideurs féminins et masculins déterminés à faire tomber les barrières entre les sexes et à faire de l'égalité des sexes une réalité opérationnelle dans leurs sphères d'influence.

Il est actuellement membre du conseil de l'Association des fédérations internationales des Jeux olympiques d'été (ASOIF) et de l'Association mondiale des fédérations sportives internationales (AGFSI). Il est également membre des comités exécutifs de l'Agence mondiale antidopage (AMA) et de SportAccord.

LC

04/05/2022

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce