- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Hermès Ryan, royal Pégase au Grand Palais


24/03/2019
    
Superbe victoire de Simon Delestre, l’ambassadeur de la maison Hermès et Hermès Ryan (Ryan des Hayettes), souverains sous la voûte du Grand Palais en ce dimanche 24 mars ! Pour la deuxième fois consécutive le couple honore la maison qui lui a fait confiance en remportant le Grand Prix 5* Hermès. Ils battent l’Allemand Christian Ahlmann et Dominator 2000 Z, 2è et l’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar/Seringat, après une épreuve difficile et un barrage à 15 haletant.

Qu’il fut difficile ce grand prix ! De grands couples s’y cassèrent les dents, à l’image de Scott Brash/Hello My Lord, Marcus Ehning et Cornado, ou Julien Epaillard/Usual Suspect d’Auge, victorieux vendredi, tous contraints à l’abandon.
Mais c’étaient les meilleurs au monde qui étaient là : quinze d’entre eux se qualifient pour le barrage, et parmi eux, trois ténors français de la discipline : Simon Delestre et son fils d’Hugo Gesmeray par Ryon d’Anzex, qui remettait son titre en jeu, Kevin Staut et le Holsteiner Edesa´s Cannary, 3è du Prix Gl Events, et Patrice Delaveau associé à Urcos de Kerglenn HDC, le fils de Toulon, qui s’était offert l’épreuve d’ouverture avec Vestale de Mazure.

Mais ce barrage à 15 nécessitait de faire mieux qu’un sans-faute : il fallait aller vite. Et beaucoup se laissèrent piéger par cette gestion du temps, empêtrés dans un parcours tout en demi-tours aux principaux obstacles très resserrés.
Le premier à sauver le sans-faute sera l’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar, parti 3è, avec le SF Seringat (Chef Rouge) : 36’’15. Deux autres couples l’imiteront : Edwina Tops-Alexander et California,37’’12,  et l’Allemand Christian Ahlmann avec un étalon de seulement 9 ans, novice sur ces hauteurs, Dominator 2000 Z, fils de Diamant de Semilly par Cassini I. Ahlmann est plus rapide qu’Aznar, il prend la tête du provisoire, en 34’’86, Aznar 2è, Edwina 3è.
Kevin Staut s’élance avec Edesa´s Cannary mais faute sur l’Oxer n° 3. Il sera 10è. Une chance de moins pour la France...L’Irlandais Mark McAuley avec le SF Vivaldi du Theil (Quaprice Boimargot Quincy) fautera également.

Lorsque Simon Delestre entre en piste avec Ryan, on ne peut s’empêcher d’y croire : ils l’ont fait une fois, pourquoi pas deux ?  Leur premier parcours a montré tellement d’aisance, Ryan est dans ses grands jours et Simon a la gagne, le symbole est évidemment très fort pour le couple. D’emblée on sent cette volonté de gagner, Simon tourne au plus court, Hermès Ryan survole les barres comme sans effort. Et les deux dixièmes à gagner pour battre Ahlmann, Simon ira les chercher dans la dernière ligne droite après le mur Hermès, avec un Ryan ultra rapide. C’est gagné. Ils prennent deux dixièmes (34’’68) à l’Allemand et prennent la tête du provisoire.

Après lui, il y en a encore sept... de quoi trembler à chaque passage. Patrice Delaveau s’élance après les quatre points de Lynch et Guéry. Il fautera malheureusement, sur le gros oxer coloré au détour d’un tournant qui en piégea beaucoup...

Carlos Lopez abandonne après une lourde réception d’Admara, Kuhner faute. Les deux derniers sont dangereux, le champion olympique suisse Steve Guerdat en particulier associé au hongre noir Kwpn Alamo (Ukato), et c’est un très beau parcours du couple, sans que Steve pousse à fond, ils finissent en 36’’82, et sont 4è derrière Aznar. Pius Schwizer manquera de chance avec About A Dream, le fils de Clinton.
Ils fauteront également, sur le même obstacle que Patrice.
La messe est dite. Le sourire de Simon est éclatant, la somptueuse coupole résonne longtemps des applaudissements pour cette victoire éclatante.

C. Robert



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°315 du 21 Juin 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre