- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Hauts-de-France : le soutien de Xavier Bertrand aux éleveurs

Courrier de Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France, à Serge Lecomte, Président de la Fédération Française d’Equitation, à propos du soutien de la Région aux acteurs du monde équin face à la montée des actes de mutilation d’équidés. 

Monsieur le Président,

Les actes de mutilation à répétition d'équidés auxquels notre pays est confronté depuis plusieurs semaines sont source d'une grande inquiétude pour la Région Hauts-de-France. 

Aucune motivation ne saurait expliquer ni excuser ces actes inqualifiables. D'une cruauté sans nom, ces mutilations doivent cesser immédiatement et devront être sanctionnées sévèrement par la justice de notre pays.

Le 5 septembre dernier, je me suis rendu au centre équestre d'Essigny-Ie-Grand pour échanger avec le Président du Conseil des Chevaux Hauts-de-France ainsi qu'avec le Comité Régional d'Équitation des Hauts-de-France, et apporter aux propriétaires de chevaux et aux éleveurs le soutien de la Région Hauts-de-France face à cette montée inacceptable d'actes de barbarie à l'endroit des chevaux.

Les conseillers régionaux réunis en Séance Plénière ce jeudi 24 septembre ont également voté une motion de soutien aux acteurs du monde équin et des éleveurs, dans laquelle ils appellent notamment le Gouvernement à relever les sanctions prévues dans le cadre du Code pénal pour les actes de cruauté envers les animaux domestiques, apprivoisés ou en captivité.

Aussi, ils rappellent que la Région se tient prête à soutenir, dans le cadre de son Plan Cheval voté en 2019, toute action et mesure qui pourront permettre de lutter contre ces actes de barbarie

Je vous prie de bien vouloir ci-joint la motion en question.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma considération distinguée.

Xavier Bertrand

 

 

Conseil régional Hauts-de-France

Séance Plénière du 24 septembre 2020

Motion du Groupe Les Républicains&Apparentés soutenue par le Groupe UDI-Union Centriste 

LA REGION AUX COTES DES ACTEURS DU MONDE EQUIN ET DES ELEVEURS


Pour lutter contre les actes barbares de mutilation d'équidés et de bovins 

La série commence le 22 Avril dernier, à Quierzy-sur-Oise dans l'Aisne. Sainte-Riquet, pouliche âgée seulement de 2 ans est retrouvée gisante dans son pré, l'oreille découpée.

Même découverte macabre à Quend-plage, puis à Berny-en-Santerre : un cheval puis un poney sont tués et mutilés, leur cadavre est découvert respectivement les 14 et 17 mai.

À chaque fois ou presque, l'animal est retrouvé avec une oreille en moins. Il peut s'agir de juments, de chevaux de course, d'ânes, de poneys, de bovins ... Partout dans la Région, ces actes de barbarie se sont multipliés: Gommegnies, Plailly, Nouvion-enPonthieu, Corbie, Pommereuil, Preux-au-Bois, Magny-sur-Matz ... et il en va de même dans toute la France.

L'ampleur de ce phénomène ne cesse de croître. Plus de 150 enquêtes ont été ouvertes dans près de la moitié des départements français, dont 19 dans les Hauts-de-France. Une vingtaine de cas de chevaux mutilés sont à ce jour à déplorer dans notre Région, sans que personne n'ait pour l'instant été interpellé.
Les signalements augmentent, l'inquiétude et l'angoisse chez nos propriétaires et nos éleveurs aussi ! 

Quelle que soit la motivation de ces actes, rituels satanistes ou défis morbides sur les réseaux sociaux, ceux-ci doivent être sanctionnés fermement.

Le Ministre de l'Agriculture a annoncé le 9 septembre dernier la mise en place d'un numéro unique pour venir en aide aux propriétaires de chevaux et aux éleveurs.

Dans le même temps, partout, les professionnels du monde équestre, les propriétaires et les éleveurs s'organisent pour protéger leurs bêtes: ronde de nuit, caméra de vidéosurveillance, chevaux mis à l'abri la nuit... Force est de constater que malgré tous les efforts fournis, de trop nombreux nouveaux cas sont recensés quotidiennement.

Le 5 septembre dernier, Xavier BERTRAND, Président de la Région Hauts-de-France, s'est rendu à Essigny-le-Grand pour échanger avec les équipes du centre équestre et le Président du Conseil des Chevaux Hauts-de-France et apporter le soutien de la Région face à cette montée inquiétante d'actes de barbarie envers les chevaux en France.

Ainsi, les conseillers régionaux des Hauts-de-France, réunis en Séance Plénière ce jeudi 24 septembre 2020 :

- Expriment leur plus vive émotion et leur soutien absolu à l'ensemble des acteurs du monde équestres, victimes de ces actes barbares,

- Dénoncent fermement ces méfaits cruels et demandent au Préfet de la Région Hauts-de-France de mettre en œuvre tous les moyens possibles pour identifier et arrêter ceux ayant commis ces actes,

- Souhaitent que des sanctions exemplaires soient appliquées envers leurs auteurs,

- Appellent le gouvernement à relever les sanctions prévues dans le cadre du Code pénal pour les actes de cruauté envers les animaux domestiques, apprivoisés ou en captivité,

- Appellent à une observation et une vigilance accrues de la part des services de l'Etat sur les réseaux sociaux, afin d'identifier toute personne ou groupe suspect et empêcher d'autres actes de mutilation de se reproduire.

- Appellent les personnes concernées à garder à tout prix leur sang-froid et leur sens des responsabilités, et de suivre scrupuleusement les actions recommandées par les forces de l'ordre dans ces situations, malgré leur émotion légitime,

- La Région facilitera le partage des connaissances et de toutes bonnes pratiques en matière de gestion de ces situations via les structures qui représentent la filière et sont soutenues par le Plan Cheval régional voté en 2019.

- La Région s'engage à diffuser auprès des structures partenaires du Plan Cheval toutes les informations utiles émises par les forces de l'ordre et le Ministère de l'Agriculture concernant la conduite à tenir pour prévenir et gérer ces situations.

- La Région se tient prête à soutenir, dans le cadre de son Plan Cheval voté en 2019, toute action et mesure qui pourront permettre de lutter contre ces actes de barbarie.

Christophe Coulon, Valérie Létard

30/09/2020

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce