- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Fin d’année en demi-teinte


13/12/2018
    
Au moment de mettre la dernière main à cette édition de fin d’année, teintée d’incertitudes, nous préférons voir ses réussites : les jeunes couples qui, novices en 5*, grâce aux chances que leur a donné leur sélectionneur Philippe Guerdat, ont performé à Equita Longines Lyon, au Longines de Paris et sur la scène internationale. Et ce dernier mois de l’année, Olivier Robert revient sur le devant de la scène avec Eros, Emeric George et Chopin des Hayettes performent au CSI4* de Salsburg, Morgan Barbançon Mestre et Sir Donnerhall II obtiennent 76,240 % de moyenne au CDI-W de Salzburg, Nicolas Delmotte et Nicolas Deseuzes explosent les chronos, Maxime Livio et Karim Laghouag s’illustrent au cross indoor de Genève, Victor Levecque est élu étoile montante 2018 par la FEI. Prêt A Tout est royal à Genève, Vinchester à La Coruna, et tant d’autres de par le monde.


CSI5*-W de Madrid : Tobago Z !


Dix ténors se retrouvent au barrage du dernier acte du Grand Prix Longines 5* de Madrid. Aucun Espagnol, ni aucun Français parmi eux, mais quatre Belges : le meilleur Français, Olivier Robert sur Eros, sera 13e, meilleur temps des 4 points. Des cinq couples qui déjoueront les pièges, le plus rapide sera l’Allemand Daniel Deusser avec l’agile Tobago Z (Tangelo vd Zuuthoeve) des écuries Stephex, alors que le champion olympique survolté du moment, Steve Guerdat, n’est pas loin avec la jument SF Ulysse des Forêts, la fille de Col Canto, qui performe une fois de plus. Une Suédoise complète le trio de tête, Irma Karlsson réalisant le 3e meilleur chrono avec la jument Bwp Ida Van de Bisschop (Kashmir van Schuttershof).


Tout avait pourtant débuté pour la clan français, la première qualif’ vendredi étant enlevée par Julien Epaillard et Usual Suspect d’Auge, le fils de Jarnac (le couple sera 6e le lendemain), Simon Delestre 3e sur Hermès Ryan, Kevin Staut 5e associé à Viking d’La Rousserie (Quincy), alors qu’ils n’étaient que six doubles sans-faute. Dans la deuxième qualif’, remportée par l’Allemand Marcus Ehning avec l’étalon Funky Feed (For Pleasure), suivi de l’Italien Emanuele Gaudiano et l’étalon de 9 ans Chalou (Chacco Blue), c’est Guillaume Foutrier qui fait honneur à la France en montant sur la troisième marche du podium, avec Tchin de la Tour, l’excellente jument née chez Alain Calais dans le Nord, fille de Chin Chin par Narcos II, qui ne rate aucun de ses rendez-vous.


CSI5*-W de La Coruna : Vinchester ! 


Le Grand Prix Longines 1,60 m voit six couples de cracks réaliser le double sans-faute : il est remporté par Edwina Tops-Alexander avec le SF de 9 ans Vinchester (Huppydam Des Horts x Iris de Celland), suivie de l’Italien Emanuele Gaudiano/Chalou (Chacco Blue x Baloubet du Rouet), 9 ans également, que talonne Ludger Beerbaum/Cool Feeling (Cornado), le Belge Jos Verlooy/Igor (Bwp, Emerald van’T Ruytershof/Nabab de Reve) et Olivier Robert avec le fils de Jarnac par Quatar de Plapé, Tempo de Paban. Olivier Robert, en forme, avait par ailleurs pris une belle 4e place du Prix Longines à 1,60 m du samedi soir, cette fois avec le Bwp Eros (Querlybet Hero).


Si Olivier Robert performe à La Coruna deux fois avec Eros, lors des épreuves majeures du vendredi (1,50 m) et du samedi (1,60 m), et avec Tempo de Paban dans Le Grand Prix Longines 1,60 m du dimanche, Guillaume Foutrier et la jument Tchin de la Tour (Chin Chin x Narcos II), encore eux, remportent l’épreuve 1,45 m du premier jour, devant l’Italien Luca Maria Moneta en selle sur un autre SF, Neptune Brecourt (Cavalor Cumano x Kayack).


La jeune Maëlle Martin es 2e du petit GP 1,45 m dimanche avec un jeune Bwp de 8 ans, Kosmo van Hof Ter Boone (Arko), derrière le cavalier espagnol Kevin Gonzalez de Zarate Fernandez et un fils de l’Arc de Triomphe, Urbain des Grezils. Troisième, l’Anglaise Deborah Jackson et une jument de 9 ans Winning Girl Z (Winningmood v.d.Arenberg).


CSI 4* Salzbourg 


Grand Prix haut (1,60 m) et technique que celui de Salsburg en Autriche, auquel participaient les 40 qualifiés du week-end. Parmi eux, Emeric George et Chopin des Hayettes réalisent une belle performance, se classant à la 12e place. L’épreuve voit un seul trio réaliser le double sans-faute, remportée par l’Allemand Tobias Meyer et Queentina, devant le Belge Wilm Vermeir/Iq V’t Steentje et la cavalière tchèque Emma de Moussac/Diva.


CDI-W - Salzburg


Une étape coupe du Monde de dressage s’est déroulée en même temps, le Grand Prix Freestyle étant remporté par l’Allemand Benjamin Werndl, totalisant la belle moyenne de 80,79 %, avec Daily Mirror, devant le Suédois Patrick Kittel/Delatio (80,010 %), et 3e l’Allemande Dorothée Schneider/Faustus (79,730 %). La Française Morgan Barbançon Mestre occupe la 7e place avec Sir Donnerhall II, totalisant la belle moyenne de 76,240 %. Huit jours plus tôt, elle est 10e de l’étape madrilène, avec la moyenne de 71,675 %, cette fois avec l’étalon Kwpn Bolero (Johnson). L’étape étant remportée par l’Espagnole Beatriz Ferrer-Salat, associée à un fils de De Niro, Delgado, le couple totalisant la belle moyenne de 81,285 %.


Bouvard à Opglabeek 2*


Pas une barre pour Frédéric Bouvard et Hugh Grant de Muze... 79 partants pour le Grand Prix 2* d’Opglabeek (Be), que remporte le Néerlandais Michaël Greeve avec un étalon de 9 ans Big Star Jr KZ. Huit cavaliers réussissent le double sans-faute, dont le Français Frédéric Bouvard avec l’étalon Bwp Hugh Grant de Muze (Shindler de Muze x Jalisco B) né chez Joris de Brabander. Le couple n’a pas touché une barre du week-end, puisque dans l’épreuve majeure du vendredi, dans le GP 1,45 m à barrage, le couple était également double sans-faute.


Sirène de la Motte au CSI 4* Stockholm


Victoire du Brésilien Marlon Modolo Zanotelli dans le Grand Prix 1,55 m du CSI4* de Stockholm (Suè), aux commandes de Sirène de la Motte, fille de Apache d’Adriers et Falaise du Serein x Uriel d’Orval, seul couple à réaliser le parcours sans-faute. Débutée par le Vendéen Christophe Bonnin, et Christophe Escande en France, elle partit sous couleurs brésiliennes en 2016, gagnant avec Zanotelli le CSIO d’Hickstead en 2017.


Vinchester, une histoire bretonne


Vinchester est parti chez Jan Tops au lendemain des championnats d’Europe qui se couraient en juillet à Fontainebleau. Arthur Le Vot, tout en parlant de son parcours avec le cheval, était confiant sur son avenir : « Il est à Madrid avec Edwina, je pense qu’il va concourir les épreuves 1,45-1,50 le temps qu’elle se mette avec. Ils adorent le cheval et sont vraiment contents. Je pense que ça va aller ». Nous étions à Fontainebleau à la fin de la 2e manche des 7 ans et Arthur était en tête avec Bacardi de B’neville. Il parlait volontiers de Vinchester : « C’est un Huppydam des Horts qui est né chez Bruno Rocuet, donc tout près de la maison. C’est assez drôle comme histoire. Bruno l’a vendu poulain a un ami à lui qui le montait dans les 5 ans en amateur et qui faisait sans-faute sur sans-faute. C’est grâce à André Roguet qu’on l’a découvert. Il y croyait vraiment André et nous l’avons acheté. Le cheval n’était pas forcément destiné à faire ça. A 6-7 ans, c’était un chouette cheval très concours mais après il n’a pas arrêté de nous surprendre. Pendant les championnats d’Europe, il a enchaîné ses parcours à 150 sans forcer. Il fait tout cela naturellement ». 


Un naturel qui n’a pas échapper à Jan Tops et que son épouse sait parfaitement utiliser.




A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheva n°314 du 31 Mai 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre