- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Event Rider Masters Jardy : Bettina Hoy en tête


16/07/2017
    
L’Event Rider Masters de Jardy a vécu la première partie de l’Event Rider Masters sous un soleil éclatant. Le premier test du dressage a vu se succéder les meilleurs complétistes de la planète. L’Allemande Bettina Hoy tient la tête du provisoire avec Seigneur Medicott, suivie de Andrew Hoy, associé à Cheeky Calimbo. Troisième, le lieutenant-colonel Thibaut Vallette (FRA), champion par équipe à Rio, avec son partenaire olympique Qing du Briot*ENE-HN. Karim Florent Laghouag/Entebbe de Hus est quatrième et Cédric Lyard/Cadeau du Roi, onzième. A dix heures ce matin, le Cso, suivi cet après-midi du cross à à 13h30.

L’ERM a aujourd’hui démontré toute sa force, en sélectionnant un plateau de couples exceptionnels. « C’était un test de dressage de très haut niveau. Lorsque nous avons créé ce projet, nous savions qu’il nous fallait les meilleurs cavaliers et les meilleurs chevaux pour montrer le meilleur de ce sport. Aujourd’hui, nous avons eu des résultats incroyablement bons, avec près de dix cavaliers en dessous de la barre des 40 points. C’est une grande première pour notre circuit ! » indique Christopher Stone, directeur de l’Event Rider Masters.

L’épreuve de dressage a été répartie en quatre groupes, distinguant les cavaliers par niveau. « C’est un système très excitant pour les athlètes, car il faut absolument qu’ils aient moins de points que ceux qui viennent de passer et ainsi de suite. C’est passionnant à juger. » explique Eric Lieby, juge international à Jardy.

En fin de journée, c’est donc l’Allemande Bettina Hoy qui s’est emparée du leadership de la compétition, grâce à une reprise époustouflante notée à 79,10%. Avec un score actuel de 31.4 points, l’amazone a livré ses impressions : « Je suis vraiment heureuse de notre résultat. Seigneur Medicott était assez chaud dans la carrière des dix minutes à cause des applaudissements, mais il a été exemplaire une fois en piste. C’est un cheval extrêmement fiable et obéissant, un réel plaisir à monter. Cet après-midi, il s’est donné à 200 %. »

Derrière elle, Andrew Hoy, associé à Cheeky Calimbo s’est emparé de la seconde place au provisoire. Avec une reprise jugée à 77.05%, l’Australien s’est estimé très satisfait. « Cela fait maintenant un moment que je partage le quotidien de Calimbo, je le connais par cœur. Le dressage se passe généralement toujours bien pour nous, même si je sors souvent de piste en me disant que j’aurai pu mieux faire. On a déroulé une belle reprise, mais ce n’est pas une compétition de dressage, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir entre le CSO et le cross. Je serai vraiment heureux si je n’ajoute pas de points à mon score. »

Le Lieutenant-colonel Thibaut Vallette (FRA), médaillé d’or par équipe à Rio l’an dernier, est venu compléter ce trio de tête avec son partenaire olympique Qing du Briot*ENE-HN. Il pourra repartir confiant ce dimanche grâce à ses 34.80 points obtenus suite à un dressage gratifié d’une moyenne de 76.79%. Les Français se sont montrés performants en ce premier jour de confrontation, puisque l’on retrouve également Karim Florent Laghouag à la quatrième position, avec 34.90 points et Cédric Lyard, onzième avec 40 points.

En parallèle, Michael Jung (GER) trône sur le CIC3* de l’Eventing Tour, en selle sur Fischer Rocana FST, suivi de Gwendolen Fer (FRA)/Romantic Love et Oliver Townend (GBR)/Cooley SRS.

Rendez-vous dès aujourd’hui 10h00 pour le jumping, où les binômes repartiront dans l’ordre inverse du classement provisoire. Le dénouement sera donné à l’issue du cross, qui débutera quant à lui à 13h30.



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°289 du 24 Novembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre