- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Euro para-dressage : ils sont prêts


15/08/2019
    
Les Championnats d’Europe de para-dressage, saut d’obstacles et dressage se tiendront du 19 au 25 août prochain à Rotterdam au Pays-Bas.  À quelques jours du coup d’envoi des épreuves, le sélectionneur national Philippe Célérier et les cavaliers reviennent sur la sélection, les chevaux et leur façon d’aborder cette échéance européenne. 

Cloé Mislin & Don Caruso – Groupe 1
« J’ai réalisé une bonne année avec des résultats réguliers, donc j’étais assez confiante d’être dans la sélection. Je suis très satisfaite de ma saison dans son ensemble. Remplir les minimas fixés était mon premier objectif. Maintenant, je vais tout faire pour avoir un résultat honorable et j’ai toutes les cartes en main pour le faire.
Philippe Célérier est venu aux écuries lundi et mardi pour nous faire travailler. Le cheval est en grande forme, moi aussi donc tout va bien, nous partirons lundi pour Rotterdam.
Je suis très contente d’y aller en équipe. Je pense que c’est plus passionnant de courir en équipe. Les garçons sont, je pense, deux bons piliers pour l’équipe de France. »

Adib El Sarakby & Walk fo Fame – Groupe 1
« Je suis très fier de ma sélection pour les championnats. Ça fait seulement un an que j’ai repris l’équitation dans l’objectif d’intégrer à nouveau l’équipe de France. Avec ma coach Elodie Lambolez, et l’équipe fédérale, nous avons mis en place un programme pour moi et pour le cheval. J’ai perdu beaucoup de poids et le cheval fait des compétitions de dressage en parallèle avec Elodie pour qu’il garde sa technique. Le planning mis en place a été efficace et le cheval a très bien répondu à nos demandes. Nous avons bien progressé au cours de la saison et je suis fier du travail réalisé. C’était un vrai challenge pour Elodie et moi et nous sommes fiers d’être en équipe de France. C’est vraiment une belle récompense pour tous mes proches et ma famille qui me soutiennent dans ce projet. 
Je suis fier qu’on me redonne ma chance et de pouvoir défendre les couleurs de la France. J’ai la double nationalité égyptienne et française. J’ai de la famille dans les deux pays et j’aime représenter symboliquement la mixité française. Défendre une France tolérante, c’est aussi important pour moi. 
Le cheval va très bien, on a trouvé notre rythme de travail. Philippe Célérier est venu aux écuries il y a quelques jours, il était satisfait du cheval et du travail effectué. Le cheval est au top de sa forme, tous les feux sont au vert.
On arrivera lundi à Rotterdam pour installer confortablement le cheval avant sa première sortie. En grade III, ma coach peut le monter pour le faire travailler. Tout le programme est calé pour qu’on soit au mieux pour les épreuves. 
Je suis très content d’être avec Cloé et Camille en équipe. On a un très bon groupe, l’entente est bonne avec tout le staff également, et j’ai trouvé mon équilibre dans cette équipe. »


Camille Jaguelin & Wimke – Groupe 1
« Je suis très heureux de représenter la France à Rotterdam. C’est notre 2e participation en championnat d’Europe avec ma jument Wimke. Au niveau de notre préparation, cette année, avec les master classes on a trouvé des points pour bien présenter la jument. J’ai vraiment passé un cap. J’ai comme objectif de reproduire les mêmes reprises que j’ai fait à Uberherrn. Je veux monter sans pression et vraiment garder les points acquis cette année en international.  
La jument va très bien, elle est belle, elle est vraiment au point pour courir. Je vais travailler jeudi, vendredi et samedi avec Philippe Célérier et dimanche on prendra la route pour Rotterdam. Cet ultime travail va nous permettre de régler les derniers détails. 
Je suis super content d’être en équipe avec Cloé et Adib, ce sera une première. J’espère qu’on va tous donner le meilleur de nous-même. On s’entend très bien, on va beaucoup se soutenir. Alexia Pittier ne sera pas du voyage pour cette fois, mais on a fait toute la saison aussi avec elle et on courra aussi ce championnat pour elle. »


Philippe Célérier, sélectionneur national.
« Le nouveau projet sportif de la FFE mis en place en début d’année visait à faire progresser les couples individuellement. Au regard des minima de sélections fixés par la fédération, Cloé Mislin est la seule à avoir parfaitement rempli le contrat. Néanmoins, nous avions également d’autres couples qui ont eu une très belle progression cette saison et ont atteint les 68 % et même 70 %. Nous avons fait le choix de sélectionner Camille Jaguelin et Adib El Sarakby pour qu’ils confirment et concrétisent cette montée en puissance au championnat d’Europe.  Alexia Pittier a également énormément progressé cette saison. Nous avons fait le choix de préserver son cheval qui n’a que 7 ans. Avec ce couple, nous misons vraiment sur l’avenir. 
Pour le championnat, l’objectif sportif est pour tous d’atteindre au moins 68 % et de qualifier les trois couples pour les reprises libres en musique. Ainsi ils entreraient dans le Top 8 de la discipline.
On est bien sûr toujours dans un objectif de performance individuelle, mais si tous réussissent on placera l’équipe également.
Tout le monde a vraiment bien travaillé. Le suivi vétérinaire mis en place avec le staff fédéral a porté ses fruits. Je pense que cette nouvelle méthode de travail fonctionne bien également. On constate que les cavaliers sont très motivés par cette recherche de performance individuelle. On les a beaucoup accompagnés cette année, on n’a rien lâché et on en récolte les fruits aujourd’hui, avec les trois couples sélectionnés et également avec les autres couples qui progressent derrière. Et on sent qu’un véritable esprit de groupe et d’équipe s’est créé. Ils se soutiennent, se font confiance et se transcendent en compétition.
L’objectif final c’est vraiment les JO de Paris, on doit avoir une vision à long terme. Avec la progression de cette année, c’est très encourageant pour la suite. »



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°321 du 22 Novembre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre