- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Euro 2019 CSO : l’Or belge !


23/08/2019
    
Aujourd'hui, se conclut la Coupe des Nations des Championnats d’Europe de CSO à Rotterdam aux Pays-Bas. La Belgique est médaille d'or pour la première fois de son histoire ! Magnifique victoire d’une équipe jeune, qui s’est battue jusqu’au bout ! Elle devance l’Allemagne, en Argent et la Grande-Bretagne en Bronze. La France est 4è mais est qualifiée pour les JO de Tokyo, contrat rempli ! Comme la Belgique, et la Grande-Bretagne. Trois cavaliers français disputeront la finale individuelle. Quel match !

La France partait 4è, après la 1ère manche, elle restera 4è. Mais l’essentiel c’est cette qualification olympique gagnée contre l’Italie. C’est une nouvelle équipe, et les chevaux sont encore en devenir.
Le parcours (13 obstacles, 16 efforts), qui ne comptait pas de rivière, celle qui donna tante de mal aux cavaliers la veille au premier round, est très délicat et balaie l’ensemble de cette gigantesque piste. Le triple en particulier posera problème, et surtout son oxer du milieu, qui provoquera la moitié des fautes commises. Un double difficile sera très fautif également, à cause de la distance très courte entre les deux obstacles. Onze sans-faute émailleront les parcours successifs, même si l’on a cru un instant qu’il y en aurait plus.

La concurrence atteint ici son paroxysme, avec ce double enjeu médaille européenne et qualification olympique. De nombreux cavaliers manqueront de sérénité, auront peut-être la main un peu plus lourde. Cela explique sans doute les 4 points de Steve Guerdat avec Bianca sur le triple, avec Bianca, d’Alexis en sortie de double avec Timon d’Aure, alors qu’il était si serein la veille, de Nicolas Delmotte, qui au milieu du triple veut donner trop d’impulsion à Urvoso du Roch, et faute sur le dernier élément. Kevin Staut fera les frais de l’inexpérience de Calevo 2, le fils de Casall. Il devra le solliciter sans cesse, et le milieu du triple ne passera pas...

Pénélope Leprévost, partie en tête fait partie des sans-faute. Son parcours rythmé est confiant, le fils de Toulon, Vancouver de Lanlore, restera très en ordre cette fois, et c’est un beau sans-faute.

Quelques cavaliers couraient en individuel. Le seul à réussir sa qualification pour la finale dimanche est le Portugais Antonio Matos Almeida et le SF fils de Diamant de Semilly, Volver de la Vigne, 10 ans seulement mais très respectueux, avec ce cavalier talentueux. Luciana Diniz, pour des raison encore inconnues, ne prendra pas le départ. Grosse déception également pour le seul Autrichien encore en lice, Max Kühner, qui avec le fils de Clarimo, Chardonnay 79, fautera sur le triple et perd sa qualification.

Sacrés Belges !
Avec Claire Z, Pieter Devos Devos a entamé un parcours confiant avec Claize Z (Clearway x Coronado), son équitation est très précise et efficace. Cependant, une faute sur l'avant-dernier obstacle les pénalise de 4 points Avec un point de pénalité pour le temps.
Jos Verlooy et son Bwp Igor (Emerald van't Ruytershof x Nabab de Reve), onze ans, va réaliser un beau parcours sans faute pour les Belges, empli de sans-froid. C'est avec la plus grande aisance que ce Belge de 24 ans réalise son parcours. Le temps n'est pas non plus un problème pour eux deux et avec 0 pénalité, ils franchiront la ligne d'arrivée. Verlooy occupe actuellement la médaille d'argent au classement individuel, avec son double sans-faute sur les deux manches. Il a aussi une chance de gagner une médaille dimanche !
Jérôme Guery et l’étalon Quel Homme de Hus (Quidam de Revel) ont fait transpirer les Belges pendant un moment, après leurs 8 points de la veille, mais ont tous les deux fait « le travail », jouant le sans-faute plutôt que le temps. Bien joué, ce sera un seul point de pénalité dans le temps.
Tous les regards sont tournés vers Gregory Wathelet et le gris MJT Nevados S (Calvados Z), le dernier à s’élancer. Il peut faire 4 points pour donner l'or à l'équipe belge. Il prend des risques car une barre et un point de pénalité de temps peuvent coûter l'or à la Belgique., mais monte presque sereinement. Sa belle équitation fait le reste, il est sans faute et donne l'or aux Belges. Quelle belle performance des Belges !

Pour l’individuel :

Attention, les 20 meilleurs cavaliers repartent avec leurs points, contrairement à la Coupe du Monde. Ben Maher est en tête (0,62 pts), suivi de Jos Verlooy (1,68), Martin Fuchs 3è (3,46), Grégory Wathelet 4è (4,63 pts). Alexis Deroubaix est 6è au classement provisoire (5,40 pts), juste derrière Steve Guerdat, 4 points également lors de cette seconde manche, 5è. Pénélope 16è (9,63 pts), et Nicolas Delmotte 18è (10,36 pts).

Avec les couples de premier plan qui se retrouveront, ce ne sera pas une tâche facile. Mais à nouveau cela se jouera en deux manches. Tout peut arriver, il y a tant de facteurs en jeu !

Résultats :

Or : Belgique - 12,07
Argent : Allemagne - 16,22
Bronze : Angleterre - 21.41
4è France : 25,39

Grands perdants : l’Irlande, malgré le concours de Rodrigo Pessoa, son chef d’équipe, et l’Italie, pourtant remontée de la 11è à la 6è place lors de la 1è manche, sont non qualifiées pour les JO. Mais il reste une place à prendre lors de la finale de la coupe des Nations de Barcelone. Ce sera chaud...

C. Robert



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°318 du 13 Septembre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre