- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Euro 2019 Complet : Ingrid Klimke/Hale Bob et l’Allemagne en or


01/09/2019
    
L’Allemagne est championne d’Europe, et le mérite amplement, la Grande-Bretagne vice-championne et c’est la Suède qui remporte le bronze. La France est 4è. Autopsie d’une dure journée, qui avait mal commencé et se termine de la même façon. Immense déception pour les Français, qui n’ont pourtant aucunement à rougir de leur championnat. Ingrid Klimke, tenante du titre avec le même cheval, Hale Bob, récidive en grande championne qu’elle est. Elle bat Mickaël Jung et fischerChipmunk FRH, médaille d’argent et c’est le jeune Irlandais Cathal Daniels, 23 ans, qui est en bronze grâce à Rioghan Rua. Trois Français sont dans les dix premiers. Mais « La déception prime ».

Hier, samedi soir après le cross la France s’était mise à rêver. Si peu d’écart entre les individuels, Thibaut Vallette sur le podium, la France dépassant l’Angleterre, la France en Argent. Ils avaient si bien géré les Bleus. Cette magnifique équipe qui venait de nous faire vibrer, 6 sans-faute, 3 maxi, c’était magique. La France allait remporter la médaille qu’elle avait ratée en saut d’obstacles. D’accord, un cross à 20 maxi, cela faisait beaucoup pour des Europe. Mais les couples avaient tellement fait montre de détermination, de talent, le jeune Alexis Goury et Trompe L’œil acrobates, Nicolas Touzaint de retour enfin en équipe, avec ce p’tit jeune de 9 ans, frais comme un gardon, Absolut Gold*HDC, « l’or absolu », et les deux autres champions olympiques.

Oui mais cela c’état hier. Quel exercice difficile et passionnant à la fois, le concours complet. Pour l’équipe de France, après l’exaltation, ce fut un dimanche noir. Trompe l'Oeil d'Emery va en « prison » après son premier passage devant les vétérinaires. L’équipe choisit de le préserver et ne le représente pas.  Restent trois cracks, trois cavaliers champions olympiques, même si Absolut Gold HDC manque d’expérience. On y croit.

Ils ne sont plus que 54 à disputer le dernier test. Jean-Lou Bigot et Utrillo du Halage, en individuel, sont les premiers. Ils se connaissent par cœur mais c’est leur premier championnat. Le fils de Kara du Halage est frais, il répond bien, c’est le sans-faute.  Magnifique pour ce jeune couple ! Mais Punch de l’Esques, le champion du Complet du Pin, plus fatigué qu’il n’y paraît, sous la selle de Karim, manque de rebond, c’est 8 points. La douche froide. Plus d’erreur possible. Les Allemands enchaînent les sans-faute, les Italiens fautent, et beaucoup, les Suédois sont sans-faute, avant le passage de Nicolas et son jeune fils mi Trakehner. mi Pur-Sang Absolut Gold*HDC. Et l’on retrouve la maîtrise Touzaint, il ne faiblira pas. Quel sourire, et ce point levé après leur sans-faute ! C’est vrai, la France n’a qu’un point trente d’avance sur les Suédois mais qu’importe. Thibaut Vallette est présent avec son gagnant olympique Qing du Briot *ENE-HN. On n’a rien à craindre. Hé bien si. Piggy French faute avec Quarrycrest Echo, la pression est énorme. Christopher Six, en individuel, avec le fils de Mylord Carthago, Totem de Brecey perd une rêne et c’est sans-faute ! On le savait. On est imbattables. La médaille est proche. Laquelle ? L’Argent ou le Bronze ? Le jeune Irlandais de 23 ans, Cathal Daniels et  Rioghan Rua sont sans-faute, mais qu’importe. Oliver Townend le pilier britannique est fautif avec Cooley Master Class, c’est l’Argent.

On attend le couple olympique de Rio. Qing du Brio*ENE HN est frais, souple, délié, Thibaut Vallette maîtrise, cela semble facile. Mais c’est la faute. Incompréhensible. On n’y croit pas. Les Français sont sonnés. On a perdu deux médailles possibles, l’Argent par équipe et le Bronze en individuel. Les Suédois passent devant.

C’est sonnés que les Français regardent le magnifique parcours de la championne en titre, l’Allemande Ingrid Klimke et le Oldenbourg Hale Bob, deuxièmes depuis le dressage, au cross parfait. Lorsque rentre en piste le King, Mickaël Jung, touts se disent que c’est plié. Il est à nouveau champion d’Europe. Et c’est l’impensable, le King faute sur la palanque. Lui aussi cède à la pression. Il donne l’Or à Ingrid. Quel sport ! Sur la troisième marche, c’est le jeune Irlandais Cathal Daniels et  Rioghan Rua, qui offre une médaille à sa nation, 6è.

On est sonnés. Mais quelle équipe ! Et Tokyo est à nos portes.

 La réaction de Thierry Touzaint, sélectionneur national : « Nous sommes tous très déçus car la médaille était à notre portée mais on n’a pas su y arriver.  En tant qu’entraîneur, je vais en championnat pour gagner des médailles. Ca ne tient pas à grand-chose, on a une barre de trop au bout. C’est frustrant car Karim est le spécialiste du sans-faute et le Colonel fait vraiment une petite touchette. C’est le sport ! C’est rare que trois équipes se tiennent dans la même barre. A Rio, il s’est passé l’inverse, ça nous avait souri, pas aujourd’hui. Il y a bien sûr des points positifs à commencer par la 4eplace de Christopher, c’est une grande performance quant au cheval de Nicolas, il est vraiment très prometteur. Trois couples dans le Top 10 ce n’est pas rien et c’est une satisfaction. »

 La réaction de Michel Asseray, directeur technique national adjoint pour le concours complet : « La déception prime car on aime avoir des médailles lorsque l’on court un championnat surtout qu’on passe vraiment tout près. Après, avoir trois couples dans le Top 10 c’est de bon augure pour la suite. Thibaut ne passe pas loin aussi en individuel mais il confirme que c’est un vrai bon équipier. Pour son 5e championnat, il termine encore dans le Top 5. La satisfaction vient de Totem et Absolut qui sont deux chevaux à gros potentiel. Retrouver Nicolas en équipe c’est aussi un plaisir. Maintenant il faut préparer les Jeux olympiques qui vont arriver. Nous sommes très contents et tenons à remercier les propriétaires qui nous suivent dans cette aventure. L’état d’esprit lors de ce Championnat d’Europe a été exemplaire. »

C. Robert



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°318 du 13 Septembre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre