- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Dinard : Rolex Grand Prix : Mclain Ward et Clinta !


05/08/2018
    
Non ce n’était pas le scénario que l’on avait imaginé. Ni Delaveau, ni Schwizer, ni Guerdat, ni Angot, ni Rocuet, ni Rozier... Aucun des cracks des jours précédents. C’est l’Américain Mclain Ward avec Clinta, la belle jument grise fille de Clinton, gagnante du Longines Masters de New York en avril, qui portera la couronne de fleurs roses, devant le Suédois Henrik Von Eckermann et Mary Lou 194, et Nicolas Delmotte, qui, faute de l’emporter comme l’an dernier, est 3e double sans-faute avec l’étalon Bwp de 10 ans Ilex VP. Le couple qui avait participé à la victoire de la France en coupe des nations à St Gall donne une preuve de plus de ses immenses qualités. Julien Gonin remporte le Grand Prix du CSI3* avec Well Done.

Pénélope leprévost/Vancouver de Lanlore et Cedic Angot/Saxo de la Cour terminent aux 8e et 9e places. Ce GP était support du FFE French Tour qui met à l’honneur les propriétaires des meilleurs chevaux français. A ce titre, Béatrice Mertens la propriétaire de Ilex VP - JO/JEM, François Vorpe, propriétaire de Vancouver de Lanlore se sont vu remettre les prix des propriétaires. 

Festival Delaveau

Inscrit dans le trois étoiles, Patrice déjà vainqueur jeudi de la grosse épreuve avec Vestale de Mazure et vendredi avec Urcos de Kerglenn est 2e de la grosse épreuve 3* avec Leontine Ledimar derrière Pierre Friant sur Coco du Houlbec Z ... puis remporte le derby à nouveau avec Vestale de Mazure HDC. Scénario tout simplement rarissime. Le cavalier normand, vice-champion du Monde, est seul sans faute sur les vingt-trois couples au départ, dans les temps, en 169’’76.

La jeune Bretonne Margaux Rocuet et Victoria Barcelona, jument de 9 ans née dans l’élevage familial, est deuxième, un seul point de temps dépassé  suivie d’Emeric George avec Atomic Bombe, le plus rapide de l’épreuve mais au prix d’une faute. 

 7 ans : La Roshel et Pius Schwizer

Ils ne seront que trois à réaliser leurs deux parcours sans-faute, dans le Grand Prix Elevage d’Helby-Lamotte Promotion, réservé aux chevaux de 7 ans. Beaucoup de déçus parmi ceux qui rêvaient d’une victoire, particulièrement les Français qui avaient performé la veille dans le Prix Haras des M : Pénélope Leprévost, 3e avec Big Star des Forêts, Philippe Rozier 4e avec Le Coultre de Muze, Margaux Rocuet et Babar de Bussy, 5e, Arthur Le Vot et Bacardi de B’Neville, pour les premiers au classement. Sans compter le trio gagnant du jeudi, Jean Le Monze et Bora de Kerarrouan, jument fille de Calvaro et Geisha du Vallet par Reve d’Elle, Robin Lesqueren et Bandit d’Onyx (Diamant de Semilly x Quidam de Revel), 2e et le troisième, Frédéric David avec la jument belge Levita Vd Bisshop (For Pleasure).

Plus d’une cinquantaine de couples sur des hauteurs d’1,40 m vécurent un premier parcours difficile au temps serré : neuf se feront piéger par le temps malgré un sans-faute. Au final ils sont treize à repartir. Parmi eux Pénélope Leprévost qualifie deux chevaux : Big Star des Forêts, 3e la veille et Beauty Boy des Brumes. Francis Clément qui a abandonné le concours complet pour prendre du plaisir au seul saut d’obstacles, avec Baladin d’Authou (9e place au CSIYH1* à Mantes la Jolie). Mais c’est un Suisse qui va leur voler la victoire : Pius Schwizer s’impose avec un hongre allemand, La Roshel (Toulon x Lordanos), monté jusqu’en février par Edward Levy, en un chrono époustouflant, plus de quatre secondes devant notre champion olympique par équipe, Philippe Rozier et le bel étalon belge gris Le Coultre Le Muze (Presley Boy, Kwpn x Vigo d’Arsouilles, Bwp), né chez Joris de Brabander. 

Dans le Prix Suez, une vitesse à 1,55 m, Kevin Staut fait retentir la Marseillaise avec un Silver Deux de Virton HDC aérien, deux secondes pile plus rapide que l’Américaine Laura Renwick et Bintang II. 

Chevaux normands sous selle suisse

Steve Guerdat, est souvent en tête des palmarès avec le jeune  Venard de Cerisy (Open Up Semilly), 9 ans, né chez Laurent Vincent à Cerisy. A 7 ans il finissait 7e du CSI2* de Cagnes-sur-Mer avec Axel Van Colen avant de passer sous la selle du champion olympique suisse. Idem avec Ulysse des Foret (Col Canto-Le Tot de Semilly) né chez Fabrice Paris et monté jusqu’à 7 ans par Guillaune Blin Lebreton. 

Carine Robert



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°306 du 14 Décembre


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre