- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Deux podiums allemands et un colombien pour les Finales saumuroises


21/04/2019
    
Le Grand Manège du Cadre noir de Saumur, capitale mondiale de l’équitation et des arts équestres, était plein ! Quelque 1 500 personnes étaient présentes pour le sacre des nouveaux vainqueurs de la Finale de la Coupe du monde FEI de voltige dans le Grand Manège du Cadre noir de Saumur.

Premières à s’élancer, les Dames vivaient ce soir un moment important dans l’histoire de la voltige mondiale : la reine Kristina Boe (GER), double championne du monde en titre, championne d’Europe en titre, tenante de la Finale de la Coupe du monde FEI de voltige, faisait ses adieux sur la majestueuse piste sur laquelle évoluent généralement les écuyers du Cadre noir de Saumur. Deuxième au classement provisoire avant cette seconde manche de la compétition, l’Allemande chute quelques secondes avant la fin de son programme, et pointera finalement à la quatrième place. « Je crois que mon cheval avait décidé de prendre sa retraite quelques foulées de galop avant moi », a-t-elle déclaré, souriante.
Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, sa compatriote Janika Derks, en tête du provisoire, avait le champ libre pour présenter la voltige énergique et athlétique qui la caractérise. Pour la première fois de sa carrière, elle monte sur la plus haute marche du podium, devançant la Suissesse Marina Mohar, deuxième, et une autre Suissesse, Nadja Büttiker.

Chez les Messieurs, le phénomène colombien Juan Martin Clavijo n’a pas déçu et a déroulé un programme digne d’un virtuose. Installé en Suisse depuis octobre, celui qui courait cette année sa première saison en Coupe du monde FEI de voltige a fait sensation durant ces trois jours de compétition saumuroise. La tête froide, le jeune Colombien de 19 ans a expliqué, durant la conférence de presse, avoir déroulé un programme sur le thème de l’esclavage, sur une musique russe d’un choeur d’hommes au nom évocateur de « Chevaux ». Il devance des habitués des championnats internationaux : le Allemands Jannik Heiland, champion du monde en titre dans la Coupe des nations et vice-champion du monde en individuel, et Thomas Brusewitz, qualifié pour la troisième fois de sa carrière sur une Finale de Coupe du monde FEI de voltige. Clément Taillez, seul voltigeur français qualifié pur cette Finale de la Coupe du monde FEI de voltige Saumur 2019, termine à la quatrième place, parvenant ainsi à atteindre son objectif de faire partie du Top 5.

Dernière catégorie à courir sa Finale de la Coupe du monde FEI de voltige : le Pas-de-deux est remporté par les Allemands Theresa-Sophie Bresch et Torben Jacobs, qui devancent les Américains Haley Smith et Daniel Janes, et les Suissesses Zoe Maruccio et Syra Schmid. Le duo allemand n’en est pas à son coup d’essai puisqu’ensemble ils ont déjà remporté par deux fois cette Finale de la Coupe du monde FEI de voltige, Torben l’ayant même remporté une troisième fois avec une autre partenaire. Le couple a cependant décidé, drôle de soirée pour la voltige allemande, de dire lui aussi adieu à la compétition pour se consacrer à d’autres projets.

Le circuit Coupe du monde de voltige a été lancé en 2011 par la FEI, Fédération Equestre Internationale ; Saumur 2019 en était donc la huitième finale, qui a marqué l’ensemble des compétiteurs par la splendeur de son cadre. N’est pas capitale mondiale de l’équitation et des arts équestres qui veut !

Clément Taillez déçu

La veille, Clément Taillez, le seul Tricolore parvenu à se qualifier pour cette Finale de la Coupe du monde FEI de voltige, pointait à la cinquième position. Satisfait de sa prestation, le résident externe du Pôle France de voltige de Saumur voltigeait devant son public, sur un Ave Maria tout en délicatesse. « Je m’était promis de voltiger un jour sur un Ave Maria ; je m’étais dit « Quand je serai fort, je voltigerai dessus » ; il me fallait juste attendre d’être prêt à affronter un tel monstre de musique. » Il espérait un podium, d’autant qu’il pointait à la troisième place de la warm-up le premier jour.



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°319 du 4 Octobre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre