- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Deauville célèbre la culture équestre


22/08/2019
    
Comme chaque année, Deauville est en été la capitale de la France du cheval. Avec deux hippodromes, un Pôle équestre propre à accueillir des compétitions internationales, et bientôt une Académie de formation des jeunes cavaliers (créée par Sabrine Delaveau, la dynamique épouse de Patrice), la ville normande, sous l’impulsion d’un

Comme chaque année, Deauville est en été la capitale de la France du cheval. Avec deux hippodromes, un Pôle équestre propre à accueillir des compétitions internationales, et bientôt une Académie de formation des jeunes cavaliers (créée par Sabrine Delaveau, la dynamique épouse de Patrice), la ville normande, sous l’impulsion d’un Maire particulièrement actif, est devenue le lieu de rendez-vous incontournable de tous les amateurs de chevaux, de courses, de Dressage, de Saut d’obstacles, d’équitation d’extérieur... et prochainement de cultures équestres, grâce à l’ouverture (au printemps 2020) d’un gigantesque centre d’expositions, de rencontres et de documentation dans les anciens locaux, entièrement rénovés, du couvent des Franciscaines, qui abritera une Médiathèque unique en France, spécialisée dans la connaissance du cheval, de son élevage et de ses emplois (travail et loisirs) dans le monde.


Récemment enrichie par le don que lui a fait l’écrivain et éditeur Jean-Louis Gouraud de sa bibliothèque personnelle (environ 3 000 volumes, accumulés en un demi-siècle), cette Médiathèque offrira, en liaison avec la BnF ( Bibliothèque nationale de France) une ressource documentaire inestimable.


Pour remercier le généreux donateur, le Maire de Deauville, Philippe Augier, a organisé le mardi 6 août sur l’hippodrome de La Touque une aimable réception à laquelle ont participé les principales personnalités deauvillaises du monde du cheval, à savoir: Franck Le Mestre, directeur des hippodromes de Deauville, Antoine Sinniger, directeur, depuis sa création, du Pôle International équestre de Deauville, ainsi bien sûr que la directrice de la Médiathèque du centre culturel des Franciscaines, l’intrépide Gwenaëlle Lancelot, entourée de toute son équipe ultra-motivée. 


De passage à Deauville, François Lucas honorait l’événement de sa présence. À cette occasion, Chantal Van Tri, grâce à laquelle le livre est aujourd’hui présent partout où le cheval se montre (Haras de La Cense, Saut Hermès, Salon du Cheval, Jumping Eiffel, CHIO de Genève ou d’Aix-La-Chapelle) avait réuni sous sa tente quelques écrivains passionnés par l’univers des courses, à commencer par Jean-Francois Pré, qui fit, on s’en souvient, les beaux jours de TF1, à l’époque où cette chaîne diffusait les principales courses de la semaine.


Dans sa chaleureuse allocution, Philippe Augier rendit hommage non seulement à la générosité de Jean-Louis Gouraud, mais à son inextinguible curiosité sur la place du cheval dans la société, qui le mena, récemment, jusqu’en Corée du Nord! En retour, Jean-Louis remercia le Maire de Deauville de donner refuge à l’imposante bibliothèque qu’il avait constituée, et de multiplier de façon si intelligente les initiatives pour renforcer l’image de Deauville capitale du cheval.


Antoine de Morges




A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°318 du 13 Septembre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre