- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

CSO Le Mans - Philippe Rozier : « L’équipe de France est un peu pauvre »

  • Philippe Rozier et Rahotep de Toscane
    Philippe Rozier et Rahotep de Toscane
Pour reprendre la compétition avec Rahotep de Toscane, le cheval champion olympique par équipe de Rio, Philippe Rozier a choisi le Pôle Européen du Cheval. Pilier des Bleus, il sait que les championnats d’Europe seront cruciaux, une qualification pour les prochains Jeux Olympiques est en jeu.

C’est en Sarthe que Philippe Rozier a voulu reprendre la compétition avec son fidèle Rahotep de Toscane. « Il était content de sauter. Le plus dur pour moi est de le concentrer. Il fait le mariole. La piste c’est son jardin » souriait son cavalier.
En plus de son cheval de tête, Philippe Rozier avait fait le déplacement avec 3 autres montures. « Deux jeunes prometteurs, Le Coultre de Muze et Prestige Kalone. Il faut que je peaufine mon truc avec eux. Ce sont deux gros calibres, deux chevaux hors norme de 8 et 9 ans. On est encore dans la phase de préparation » avant de reprendre « Le Coultre de Muze sera engagé sur les épreuves étalons à Bordeaux le week-end prochain et Prestige Kalone va être le second cheval derrière Cristallo A*LM dans le 5 étoiles.

Mais pour le couple champion olympique par équipe, l’objectif de l’année reste les championnats d’Europe d’août prochain. « Pour le moment, je gère par rapport à mon cheval. Mon objectif c’est qu’un mois avant les Europe, il soit prêt. Il n’a rien à prouver, moi non plus d’ailleurs. Et on en a besoin aujourd’hui, car l’équipe de France est un peu pauvre. Thierry Pomel a besoin de chevaux comme Ryan des Hayettes*Hermès, de Rahotep et de la jument de Bosty. Si on a ses 3 là, c’est bien car on joue la qualification pour les Jeux Olympiques. On ne peut pas tenter de nouveaux couples ou des couples inexpérimentés. Il faut que l’on gagne, il y aura de la pression. Le titre de champion d’Europe est en jeu par équipe, en individuel c’est un autre débat. Se qualifier pour les Jeux, c’est la priorité. L’équipe va tourner autour de ses 3 chevaux, selon moi. J’espère que Patrice Delaveau va pouvoir remettre en route Aquila. Après il y a aussi les 5 cavaliers qui étaient aux Championnats de Monde de Tryon et qui ont pris de la maturité. Kevin Staut, Nicolas Delmotte, mon frère Thierry et Alexis Deroubaix. Alexandra Francart est sortie puisque son cheval a été vendu » exposait Philippe Rozier.

Le 1er rendez-vous incontournable pour tous les prétendants sera le concours international officiel de la Baule. L’occasion d’une revue d’effectif pour Sophie Dubourg, DTN et le nouveau sélectionneur national, Thierry Pomel. Ensuite, l’équipe encadrante prendra le temps pour mettre en place un plan de marche pour emmener des couples au top à ce rendez-vous clé des Tricolores.

S. P.

04/02/2019

Les dernières minutes

22/01/2020

Haut niveau : les critères d’accès évoluent

16/01/2020

Les internationaux du week-end

13/01/2020

Trouvez un Job à Bordeaux

10/01/2020

Ventes du Championnat Selle Français

09/01/2020

Les internationaux du week-end

09/01/2020

« Invite ton pote au lycée »

08/01/2020

SHF : la saison des stages redémarre

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales