- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

CSI2* - Le Mans (72) - 11-14 octobre : victoire d’un vice-champion du monde


25/10/2018
    
Les Bouleries Jump accueillaient le week-end du 14 octobre un CSI 2* avec un plateau hors du commun. Les héros de ces quatre jours sont Patrice Delaveau et son sensationnel Urcos de Kerglenn*HDC, vainqueurs du Grand Prix, et François-Xavier Boudant, récemment arrêté pour blessure, qui signa un retour fracassant avec son Ciento le samedi.


Pour l’occasion, Cédric Longis, nouveau chef de piste à ce niveau de compétition, était chargé d’imaginer le tracé de toutes les épreuves internationales. Interrogé pendant la reconnaissance, le champion national Marc Dilasser nous a livré son sentiment : « Il y a déjà un bon parcours, assez délicat et très moderne. Les oxers sont très carrés, assez larges. Il y a un bon Grand Prix pour un 2* ! Concernant les 75 engagés, on est sur un 2* (donc moins restrictif quant aux conditions de qualifications) et surtout en début de saison indoor, je ne suis pas surpris par le nombre de partants : tout le monde vient un peu mettre ses chevaux en route ici. Les conditions sont superbes : le manège est très grand. Cliffton (Belesbat) fait son entrée dans la saison indoor et sautera à Macon le Grand Prix du Grand National la semaine prochaine. » 


Finalement, 17 barragistes se sont donné rendez-vous au barrage pour tenter de s’offrir cette belle épreuve. Parmi eux, Patrice Delaveau et son sensationnel Urcos de Kerglenn*HDC se sont imposés. 


Patrice Delaveau s’est exprimé après son podium : « A reconnaître, je trouvais le parcours très délicat, je pensais qu’il n’allait pas y avoir beaucoup de sans-faute et finalement je me suis trompé, il y en a eu beaucoup. Le parcours était super bien fait, très délicat. Les contrats de foulées étaient les mêmes pour tout le monde, peut-être que si le chef de piste (Cédric Longis, ndlr) avait fait en sorte de laisser le choix, il y aurait eu un peu moins de sans-faute. A la limite il vaut mieux ça qu’un Grand Prix trop difficile. En plus, il y avait beaucoup de jeunes chevaux et de jeunes cavaliers. Je suis très content, même si ce n’est qu’un 2* : le cheval attaque bien sa saison hivernale. Il a très bien sauté 3 jours de suite. Il est 5e, 6e et 1er. Urcos a un week-end de repos, ensuite nous irons à Saint-Lô sauter le CSI 3* du Meeting d’Automne, où chaque année il y a un Grand Prix difficile. » 


Nous en avons profité pour lui demander de nous parler de sa nouvelle recrue : « Concernant Bugs Bunny (d’Authuit*HDC, ndlr), c’était le premier concours Indoor de sa vie. On a pris contact en ne sautant que deux épreuves, puisque nous n’avons pas sauté le Grand Prix du CSI 1*. Je suis très content et c’est très encourageant ! » 


Chose assez rare pour être soulignée, Matthieu Billot avec Shiva d’Amaury et Hugo Breul avec Uthamno Alu sont parvenus à franchir la ligne d’arrivée dans le même centième. En effet, les deux tricolores se sont classés 2es ex-æquo. 


Samedi : retour gagnant de FX


L’enseigne LA GEE présentait l’après-midi une épreuve d’1,45 m dont le parcours s’est révélé bien dosé, très cheval avec ses fautes techniques destinées à piéger davantage le cavalier. Parmi les 88 pilotes parvenant à boucler leur parcours, 23 réussirent à sortir de piste sans pénalité. François-Xavier Boudant, récemment arrêté pour blessure, signa un retour fracassant avec son Ciento, en signant un parcours ultra-rapide et s’offrit la victoire de cette épreuve au chronomètre. 


« C’était une épreuve difficile dans le sens où on était nombreux au départ et qu’il y a un super plateau ce week-end. Pour ma part je passais en fin d’épreuve ce qui m’a permis d’avoir un maximum d’informations. J’ai essayé de serrer mes virages et j’ai la chance d’avoir un cheval naturellement rapide. Ciento a eu une bonne pause parce que je m’étais un peu blessé. En principe nous irons ensemble à Saint Lô pour le CSI 3* et suite à Rouen pour le CSI 4*. Ici c’est vraiment un lieu sympa. Philippe (Rossi, ndlr) est à notre écoute et améliore toujours les choses de façon utile. On est toujours content de revenir. » s’exprimait le vainqueur. 


Dans la catégorie des rapides, Max Thirouin et Jewel de Kwakenbeek se hissait sur la deuxième marche du podium, quelques secondes devant le représentant régulier de l’équipe de France : Edward Levy, associé pour l’occasion à Rebeca LS. 




A lire aussi : Pays de la Loire



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°316 du 19 Juillet 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre