- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Clément Taillez : « Leçon de courage »


14/02/2019
    
Clément Taillez, le cavalier alsacien de 29 ans des Ecuries de la Cigogne finit 3e, avec Dyronn longé par Pascale Wagner, de l’Étape coupe du monde de voltige à Offenburg (DE) le week-end du 2 et 3 février 2019. Il suit deux Allemands, le vainqueur Jannick Heiland avec Highlander, longé par Winnie Schlüter, et Viktor Brüsewitz avec Laser, longé par Tanja Evers. Il est qualifié pour la finale qui se tiendra à Saumur au mois d’avril.


Excellente nouvelle pour le couple 3e des JEM de Caen en 2014 par équipe, dont l’ascension avait été rapide : 2e de la finale Coupe du Monde à Offenburg en mars 2018, il peut pavoiser. Car le jeune voltigeur a vécu une traversée du désert. En effet Clément s’étant blessé à la clavicule après être tombé de cheval en juillet 2018, il vécut une convalescence de quatre semaines et n’est retourné à l’entraînement que deux semaines avant les Jeux équestres mondiaux de 2018 à Tryon, Caroline du Nord, Etats-Unis, où il s’empare tout de même de la 9e place. 


Le bronze à Caen


Depuis 2014 Clément Taillez était un des piliers français de voltige : avec Vincent Haennel, son camarade de club qui évoluait avec son cheval remplaçant Ultra Chic*HDC, longé par Fabrice Holzberger-Cottin, Clément Taillez voltigeait déjà sur Dyronn, longé par Cédric Cottin-Holzberger. Tous deux, chefs de file du dynamique club de la cité du houblon basé à la Ferme Gottié, étaient déjà des habitués des podiums hexagonaux et internationaux. Du côté du chemin des Paysans, on se souvient que lors de l’édition des JEM, disputés en 2014 à Caen où ils avaient contribué à l’obtention de la médaille de bronze du concours par équipes, sachant que la France était alors représentée par la formation des Écuries de la Cigogne. Clément et Vincent y avaient comme partenaires Nathalie Bitz, Christine Haennel, Rémy Hombecq, Robin Krause et Anthony Presle. Fabrice Holzberger longeait Watriano R.


En 2017 Clément Taillez remportait le Bronze aux Championnats d’Europe à Ebreichsdorf (AUT), déjà avec Dyronn, longé par Cédric Cottin Holzberger, en interprétant en programme libre le thème du Roi Soleil.


L’enjeu d’Offenburg


La finale Coupe du Monde se déroule cette année à Saumur. Pour y participer Clément devait être bien placé sur l’étape d’Offenburg. C’est chose faite ! Et la preuve que la clavicule n’est sans doute plus qu’un mauvais souvenir.


Déjà lors du CVI-W de Paris, qui se tenait début décembre comme chaque année au coeur du Salon du cheval, à Villepinte, et qui ouvre non seulement la saison de voltige, mais aussi le circuit hivernal Coupe du monde, il avait fini 3e (après l’avoir remporté en 2016 et 2017), prouvant par là qu’il avait retrouvé tous ses moyens. 


Finale à Saumur


Ce beau rendez-vous printanier se tiendra du 18 au 21 avril. C’est la première fois que la cité ligérienne orchestrera cette belle finale réservée aux six meilleurs voltigeuses et voltigeurs, ainsi qu’aux plus performants Pas de deux, de la saison hivernale. Même si L’Institut français du cheval et de l’équitation (Ifce) accueille chaque année sur le site de Saumur, son traditionnel Concours de Voltige International.




A lire aussi : Alsace



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheva n°311 du 12 Avril 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre