- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Championnat de France de Para-Dressage : le défi de Camille Jaguelin


10/11/2017
    

Du 10 au 12 novembre, les meilleurs athlètes français de para-dressage ont rendez-vous au Pôle Hippique de Saint-Lô pour leur Championnat de France. Parmi les dix couples en lice, Camille Jaguelin participera pour la première fois à ce Championnat avec sa jument Wimke (Hanovrienne, 13 ans), acquise il y a tout juste un an. Le jeune cavalier de 18 ans considère cet événement comme une étape clé avant la sélection des Jeux Equestres Mondiaux de 2018 (Tryon, aux Etats-Unis).

« Saint-Lô est une compétition très importante. C’est le dernier rassemblement de la saison. Tous les cavaliers et le staff fédéral seront présents. C’est maintenant qu’il faut montrer que l’on a continué à travailler nos chevaux après les Championnats d’Europe cet été (Göteborg, en Suède) et que l’on est déterminé à aller aux mondiaux l’année prochaine. Bien sûr je suis compétitif, donc je ferai tout pour être sacré Champion de France en Grade IV, mais cette étape nous permettra aussi de connaître les points à travailler cet hiver, en vue de la saison 2018. » Troisième l’année dernière avec son ancienne monture, Camille Jaguelin devra se mesurer une nouvelle fois au double Champion de France 2015 et 2016 en Grade IV, Vladimir Vinchon. En selle l’an passé sur Voltaire des Bruyères, le cavalier fera son retour sur Tarantino Fleuri, hongre Selle Français de 10 ans. Autre concurrent de taille, José Letartre,  malheureusement privé de son cheval paralympique Swing Royal*ENE HN pour encore quelques semaines de convalescence, viendra avec Richardz du Loing. Le montant au pied levé, il devra compter sur sa grande expérience internationale pour briller sur ce Championnat.

Organisé à Saint-Lô pour la deuxième année consécutive par l’association Normandie Dressage, ce Championnat de France a le privilège de se dérouler en parallèle de la septième et dernière étape du Grand National de dressage. Un avantage considérable selon le Président de Normandie Dressage, Jean-Claude Leterrier : « L’idée de départ, c’est que les gens vivent ensemble ! Puis, les cavaliers handisport bénéficieront de la médiatisation et de l’image du Grand National, mais aussi de la qualité des infrastructures du Pôle Hippique et notamment du manège. De plus, ils concourront devant des juges prestigieux comme la Présidente du jury Anne Prain, qui a officié notamment aux Jeux Paralympiques de Rio de Janeiro (2016) et aux Jeux Equestres Mondiaux Normandie 2014, mais aussi Mary Robins, juge néo-zélandaise. »

Prévues en milieu de journée pour disposer du maximum d’audience, les épreuves handisport se déclinent en cinq catégories selon le handicap (du Grade I au Grade V). Sous le regard de la Marraine des équipes de France présente ce week-end, l’actrice Véronique Jannot, les cavaliers soutenus par l’association Handi Equi’ Compet débuteront vendredi par la Team Test (épreuve préliminaire). Samedi, ils s’élanceront sur l’Individual Championship (reprise individuelle imposée), épreuve récompensée par Handi Equi’ Compet. Puis dimanche, les meilleurs à l’issue des deux premiers tests se qualifieront pour la Freestyle : la Reprise Libre en Musique, aux couleurs du Groupe Atlantic. Ainsi, seront sacrés Champions de France les couples ayant obtenus les meilleures notes à l’issue des trois tests.

(Communiqué)



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°289 du 24 Novembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre