- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

CCI 4* Pau : Gwendolen Fer et Romantic Love !


30/10/2017
    
La Toulousaine Gwendolen Fer remporte son premier CCI 4* avec Romantic Love, le fils de l’Arc de Triomphe, aux 4 Étoiles de Pau. C’est la première cavalière française à s’illustrer à ce niveau. La Britannique Sarah Bullimore est 2è avec le hongre du Oldenbourg Reve Du Rouet (Balou du Rouet). Cédric Lyard termine 3e avec l’Anglo-Arabe Qatar Du Puech Rouget (Defi d’Armanti).

Retour sur une finale haute en couleurs et en rebondissements.

Il aura fallu des nerfs et du talent pour venir à bout de la finale de ce CCI 4* devant des tribunes combles. Composée de 13 obstacles et 15 efforts, l’épreuve s’est vite avérée difficile et technique, causant des fautes un peu partout et provoquant des scores lourds.
Mais c’était sans compter Gwendolen Fer qui aura créé la surprise : 9ème après le dressage, 2ème après le cross, elle réalise le parcours parfait avec son hongre de 12 ans, le poing levé à la réception du dernier obstacle. Après le passage du lauréat 2015 Astier Nicolas, qui était devant elle jusque-là et qui sort de piste avec trois barres au sol, terminant 6ème, elle saute de joie dans les bras de son entourage et du staff. 

Émue, elle pense plus à remercier le public qui l’a portée tout au long de ce week-end plutôt que de réaliser qu’elle vient de remporter son premier concours complet quatre étoiles mais qu’elle est aussi la première cavalière française à réaliser cet exploit : « Je suis sur un nuage, c’est juste extraordinaire, c’est quelque-chose auquel on pense, dont on rêve mais de là à le concrétiser c’est encore autre chose ». La tête dans les étoiles mais aussi sur les épaules elle ajoute : « Je pense que j’ai pas mal géré tout ça, je fais beaucoup de préparation mentale avec mon compagnon : je me suis isolée quand j’en avais besoin et je me suis raconté les petits trucs que je me dis dans ma tête habituellement, ça m’aide (sourire) ». Après la traversée du désert que fut pour elle 2016, son objectif était d’être dans les cinq premiers, mais vaincre, là, c’est un rêve.

L’Anglaise Sarah Bullimore est 2ème avec Rêve du Rouet. Performance impressionnante puisqu’elle concourrait avec trois chevaux, tous classés dans le top 10 après le cross et dans le top 15 final. Le tricolore Cédric Lyard est 3ème avec son Qatar du Puech Rouget : 4è après le cross, son sans-faute lui fait gagner une place et il monte sur le podium. Astier Nicolas, prudent après son cross maxi de samedi, s’est avéré justifié : Molakai a accusé le coup.

Denis Mesples, qui avait effectué grâce au cross une spectaculaire remontée, de la 36è à la 11è place, avec le 15 ans toujours vert Oregon de la Vigne, va malheureusement rétrograder à la 16è place au classement final à cause de quatre fautes. Comme Pascale Boutet, qui s’était illustrée sur le cross, avec son SF Pol des Vents, et qui rétrograde à la 29è place.

Des performances ‘bleu-blanc-rouge’ soulignées par le sélectionneur national Michel Asseray qui ne cache pas sa joie d’observer deux de ses pilotes sur le podium : « L’équipe de France, c’est une histoire humaine et on vit des émotions incroyables. Je suis fier d’eux et je suis très heureux de partager ces moments avec eux ».

CCI 2* Pau : Karin Donckers et Jalapeno
Dans la matinée, la Belge Karin Donckers n’aura pas craqué dans la finale au saut d’obstacles du CIC** au domaine de Sers, avec la fille de Chilli Morning, Jalapeno, 9 ans
. Deuxième, l’Australien Kevin Mcnab et Willunga (Olympic Lux), et troisième la Française Aurélie Vinnac et Quanji de Petra (Remus des Isles). 

La néo-zélandaise Caroline Powell est quatrième avec Flipper K, étalon de 8 ans fils de Flipper d’Elle. Sans-faute à l’hippique, trois Français remontent bien dans le calssement : Methieu Lemoine/Volaneau, SF de 8 ans (Paramo K) est 6è, Manon Boucou/Upsas Tiente, autre fils de Flipper d’Elle, remonte de la 10è à la 7è place, tandis que Benjamin Massié remonte de la 12è à la 8è place avec Vif Argent de Boussac, Anglo-Arabe de 8 ans(Jebaland Pontadour*HN).

En tête après le dressage, puis après le cross, Karin Donckers confirme sa suprématie sur les quarante-six autres concurrents, avec un sans-faute et un score final de 37.2pts. En sortie de piste, le sourire aux lèvres, elle confie : « Jalapeno est une jument magique ! Elle n’a que 9 ans mais elle est très prometteuse et toujours performante au dressage. Elle a déjà concouru sur 3 étoiles mais je ne l’ai pas beaucoup montée dernièrement car j’ai subi une opération à l’épaule. Ce CIC 2* de Pau était idéal pour moi, je ne peux pas être plus heureuse. Elle secondera assurément et bientôt Fletcha (van’t Verahof ndlr, 12ème dans le CCI 4*), mais le niveau 4 étoiles, c’est encore autre chose, je veux être patiente. »
Elle est suivie par l’Australien Kevin McNab sur Willunga en 41.5pts et la tricolore Aurélie Vinnac accompagnée de Quanji de Petra en 42.7pts.

En parallèle, dernière étape pour le CAIO 4* et le CAI 2*, l’impressionnante épreuve du marathon permettait d’observer les belles performances de Claire Lefort (FRA) en attelage à un cheval ; le sacre de Francis Ballester Mallols (ESP) avec deux chevaux, suivi de près par Frédéric Bousquet (FRA) ; et le talent de Michel Bernard (FRA) avec quatre chevaux attelés.

Du grand sport et une ambiance hors norme, sous un ciel bleu et ensoleillé pour cette dernière journée. « Les 4 Étoiles de Pau auront définitivement brillé dans les yeux des plus de 100 compétiteurs, des plus de 48 000 visiteurs et des plusieurs millions de téléspectateurs qui ont bénéficié d’un dispositif en télévision et sur Internet comme jamais vu » déclare Pascal Sayous, l’organisateur et directeur de Centaure Events en ajoutant : « À vos agendas, le rendez-vous est déjà pris pour 2018 ! »

Résultats : http://www.worldsporttiming.com/results/-996/cci-4x-998/overview.html



A lire aussi : Complet



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°289 du 24 Novembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre