- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Barrière Deauville Polo Cup 2022 : une grande tradition sportive

  • De cette équipe victorieuse de la Coupe d'Or 2021, Los Dragones, on retrouvera cette année le jeune espoir français Sam Sztarkmann (à gauche) et l'Argentin h5 Jota Chavanne (deuxième à droite)
    De cette équipe victorieuse de la Coupe d'Or 2021, Los Dragones, on retrouvera cette année le jeune espoir français Sam Sztarkmann (à gauche) et l'Argentin h5 Jota Chavanne (deuxième à droite)
  • Ramiro Zavaleta (à gauche) sous les couleurs Barrière, reviendra cette année pour défendre le maillot d'une nouvelle équipé française, Tedelou, aux côté de son frère, Simon et de son cousin, le h7 Juan-Gris ainsi que de la capitaine Isabelle de la Renaudie. Il retrouvera bien sûr Hugues Carmignac (à droite) en face de lui
    Ramiro Zavaleta (à gauche) sous les couleurs Barrière, reviendra cette année pour défendre le maillot d'une nouvelle équipé française, Tedelou, aux côté de son frère, Simon et de son cousin, le h7 Juan-Gris ainsi que de la capitaine Isabelle de la Renaudie. Il retrouvera bien sûr Hugues Carmignac (à droite) en face de lui
Deauville, terre de polo ! Depuis le milieu du siècle dernier, c’est une tradition immuable en août : traverser la piste de l’hippodrome de Deauville - La Touques pour se rendre en son cœur et assister à des matchs de polo de haut niveau. Moment sportif et glamour à la fois : le Deauville Int. Polo Cup accueillera du 6 au 28 août quelques-uns parmi les meilleurs joueurs du monde pour la Barrière Deauville Polo Cup 2022

Cette Barrière Deauville Polo Cup propose quatre tournois dont la 71ème édition de la mythique Coupe d’Or, l’un des tournois les plus prestigieux au monde, la compétition française la plus relevée ayant vu défiler tous les joueurs marquant de ce sport. Des joueurs de légende que l’on a pu voir jouer ou remporter le mythique Open d’Argentine (el Abierto de Palermo), le tournoi ultime que tout joueur rêve de gagner dans un stade dédié à ce sport en plein Buenos Aires devant un public de 18 000 spectateurs. Une victoire en Coupe d’Or à Deauville est aussi une ligne importante dans le palmarès de ces grands champions (du 15 au 28 août).
 
Cette année, ces champions se nomment Diego Cavanagh (Brittany Polo), un handicap 9 que l’on a vu évoluer l’an dernier au sein de la grande équipe de La Dolfina aux côtés d’Adolfo Cambiaso ; Rufino Bensadon (h7) qui a grandi depuis ses premiers pas internationaux à Deauville et qui a disputé l’Abierto sous les couleurs de Chapaleufu II. Il jouera cette année à Deauville sous le maillot gris et rose de Talandracas aux côtés de Juan-Martin Zubia (h8), que l’on a également vu à Palermo sous les couleurs de La Ensenada. La nouvelle équipe française Tedeloumise sur la famille Zavaleta, les frères Simon et Ramiro et leur cousin Juan-Gris (h8) qui, à Palermo en décembre dernier, jouait également pour Chapaleufu IILos Dragones, les tenants du titre (photo), compteront à nouveau sur Jota Chavanne (h5) et, cette année, sur le h8 Rodrigo Andrade, qui lui, a disputé l’Abierto 2021 pour La Dolfina Brava avec Poroto Cambiaso. Quant à MungoPatrick Eisensteterconfirme sa confiance en Pierre-Henri Ngoumou, le handicap 6 français, et en l’Argentin Tete Storni (h5), auréolé d’un titre de Champion d’Argentine de… pato (la version originale du horse-ball) remporté également à Palermo !
 
Au-delà de cette Coupe d’Or tant briguée, la Barrière Deauville Polo Cup organise trois autres tournois au cours du mois : la Coupe d’Argent (du 6 au 14 août), la Ladies Cup (du 10 au 13 août) et la Coupe de Bronze, d’un niveau inférieur, mais également très convoitée (du 15 au 27 août) ! Bref un programme très riche offrant quotidiennement de un à trois matchs.
 
Le Deauville International Polo Club aime le public et se veut résolument ouvert. Ainsi, l’accès aux matchs est entièrement gratuit en semaine. Seules les finales et les rencontres du week-end sont payantes. Les spectateurs sont accueillis dans un village éphémère convivial où il est possible de s’attarder après les rencontres, boire un verre ou faire un peu de shopping dans les stands et même rencontrer les joueurs toujours disponibles et prêts à partager la passion de leur sport.
 
Et pour aller à la rencontre de ce public, le polo sait sortir de ses murs avec les traditionnels défilés en ville les veilles de finale, des séances de beach-polo sur la plage à marée-basse ou des matchs de démonstration craquantes de kids-polo, des enfants à dos de poneys, en ouverture des finales.
 
Du grand sport, donc, mais également un bain de convivialité : quand on séjourne à Deauville ou dans ses merveilleux environs du Pays d’Auge, une journée au polo est un passage obligé et surtout, un grand moment de bonheur !

LC

07/06/2022

Actualités régionales