- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Alexia Pittier, nouvelle venue en Groupe 1


05/06/2019
    
A l’issue de la 4e Master Class organisée au Parc équestre fédéral, Alexia Pittier et Frauenheld intègrent le groupe 1 de para-dressage. Les cavaliers de para-dressage étaient en stage au Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron les 21 et 22 mai pour préparer la quatrième Master class du jeudi 23 mai. Sept couples ont pu travailler, sous la houlette du sélectionneur national Philippe Célerier, de Fanny Delaval, CTN pour le para-dressage, et du formateur Carlos Lopes. Prochain rendez-vous, le CPEDI 3* de Kronenberg (NED) du 7 au 9 juin.

Cloé Mislin et Don Caruso, Céline Gerny et Vol de Nuit*ENE-HN, Anne-Frédérique Royon et Quaterboy, Camille Jaguelin et Wimke, Vladimir Vinchon et Tarentino Fleuri, Verity Smith et Daisy et Alexia Pittier et Frauenheld.

Jeudi matin, les couples ont pu présenter la reprise « Individual test » devant la juge internationale néerlandaise Hanneke Gerritsen, qui officiait notamment aux jeux équestres mondiaux à Tryon en septembre dernier.

La cavalière savoyarde Alexia Pittier, installée entre Chambéry et Aix-Les-Bains, réalise la meilleure reprise de la matinée en grade IV.  En piste avec Frauenheld, son cheval âgé de seulement 8 ans, elle réalise une reprise notée 68.658%, intégrant ainsi le Groupe 1.

Camille Jaguelin – grade IV et Wimke (67.682%), Anne-Frédérique Royon – grade I et Quaterboy (66.428%) et Cloé Mislin – grade II et Don Caruso (65.294%) intègrent le groupe 2.

A l’issue du test, les cavaliers ont été reçus individuellement et ont pu échanger avec l’équipe fédérale d’encadrement et la juge afin de débriefer leur reprise et déterminer les axes de travail de chacun.

Hanneke Gerritsen, juge internationale de para-dressage :

« Ce que je fais habituellement, c’est juger sur les épreuves du plus haut niveau. Pour ce test, j’ai donc jugé, comme si c’était un grand championnat. L’objectif établi avec le staff n’était pas d’être trop stricte, mais bien de juger comme sur un championnat pour que les cavaliers comprennent ce qui peut être amélioré. Ce que l’on cherche en tant que juge, c’est surtout la bonne connexion entre le cavalier et son cheval. On attend des chevaux légers, dans un équilibre montant et très stables.  En tant que juges, on regarde l’aptitude naturelle du cheval, surtout dans les grades où les cavaliers font essentiellement du pas. Il n’est pas facile de trouver des chevaux avec ces qualités physiques, mais également gentils et obéissants. Dans ces disciplines, la sécurité est primordiale. Le cavalier doit pouvoir avoir une totale confiance en son cheval. J’ai essayé de donner des clés aux cavaliers français pour progresser. Je trouve que ces Master class sont très utiles pour faire progresser les couples. Je travaille également avec d’autres nations, comme le Japon, l’Irlande ou encore la Grande-Bretagne. Je suis très contente de pouvoir aider les cavaliers. »

Fanny Delaval, CTN pour le para-dressage :

« Cette 4e Master Class est la dernière avant les Championnats d’Europe de Rotterdam. Maintenant, les couples vont encore travailler sur des compétitions internationales. Le prochain rendez-vous sera au CPEDI 3* de Kronenberg (NED) du 7 au 9 juin. Comme indiqué dans la saison sportive, les couples doivent obtenir quatre fois la note de 68 % sur l’individual test ou la team test sur un concours de référence pour prétendre à une sélection. Après Kronenberg, nous irons à Somma Lombardo (ITA) du 20 au 23 juin, puis à Uberhernn (GER) du 11 au 14 juillet. Les couples déroulant à chaque fois les deux reprises Individual et Team, ça leur laisse encore 6 épreuves pour atteindre les minimas. Notre objectif reste bien de faire progresser les couples pour essayer d’avoir un ou plusieurs très bon couples pour le JO de Paris en 2024. »



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°318 du 13 Septembre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre