- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Alerte au Séneçon !

  • (© ifce)
    (© ifce)
Le séneçon de Jacob se développe dans le Nord-Ouest de la France, en Seine Maritime, dans le bocage normand et en Picardie. Implanté dans l’Oise et la Somme, initialement limité aux bas-côtés des routes, il est de plus en plus présent dans les champs et les prés. Mortelle pour le cheval, cette « mauvaise herbe » doit requérir toute

Le séneçon de Jacob se développe dans le Nord-Ouest de la France, en Seine Maritime, dans le bocage normand et en Picardie. Implanté dans l’Oise et la Somme, initialement limité aux bas-côtés des routes, il est de plus en plus présent dans les champs et les prés. Mortelle pour le cheval, cette « mauvaise herbe » doit requérir toute notre attention, et être arrachée dès le début de la pousse, mais attention également, séchée elle est mangée par les chevaux.


On commence à en avoir dans les pâtures, pourquoi ? Les causes sont multiples : le vent qui amène les graines, le nettoyage des talus, par fauchage, ce qui disperse les graines sans les éliminer et surtout la résistance incroyable de la plante. D’autres dénoncent le nettoyage trop tardif des talus, ce qui permet à cette plante de disperser ses graines avant d’être coupée.


Agissez


Surveillez vos pâtures, la qualité du sol, et que les animaux ne restent pas tout le temps au même endroit, ce qui entraîne la prolifération des mauvaises herbes. Mais il faut aussi traiter avant floraison : s’il est trop tard pour 2017 (il faut faire des fauches avant juillet), soyez aussi attentifs à cette plante qu’à l’érable Sycomore, à l’origine de la Myopathie atypique, au sujet duquel de nombreuses campagnes d’information ont été relayées. Il faut véritablement enrayer sa prolifération.


L’Ifce conclut : « La lutte contre les séneçons est une entreprise de longue haleine. L’information et la vigilance des propriétaires de chevaux est capitale pour limiter le risque d’intoxication - en vert ou par les fourrages - insidieuse et souvent irréversible. »


A lire : article très détaillé sur le site des haras nationaux, rubrique : Les aliments


14/09/2017

Les dernières minutes

09/04/2021

La FEI rend hommage au Prince Philip

09/04/2021

Grand National de Complet à Pompadour

09/04/2021

Le Jumping de Reims annulé

08/04/2021

Michel Robert : « Construire plutôt que détruire et critiquer »

Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre

Actualités régionales