- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Albert Lebrun nous a quittés

Albert Lebrun nous a quittés ce mardi matin 21 juin 2022. Diminué par la maladie depuis plusieurs années, il ne sortait plus qu’accompagné par son fils Hubert et son épouse. La dernière fois que nous l’avons vu, c’était au CSI 5* de Dinard l’année dernière, toujours aussi passionné par le sport équestre et heureux de rencontrer des amis. Dinard, un concours et un site qui lui tenaient particulièrement à cœur puisque c’est là, quand il fut président de la FEDEB, qu’il organisait son fameux lâcher de poulains, sang et trait, après le Grand Prix.

Eleveur près de St-Mâlo, naisseur entre autres d’Elf d’Or, grand géniteur issu de la souche de Gerbe d’Or, président d’associations, membre de la SHF puis de l’ANSF, bon et convivial communicant, Albert fut sur tous les fronts de l’élevage durant sa vie active.

Nous reproduisons ci-dessous un article que nous lui avions consacré en septembre 2013.

Nous assurons Hubert et sa famille de notre sympathie attristée

ER

 

L'Or d'Albert Lebrun

Sur la côte d’Emeraude, non loin de St-Malo, à St-Méloir-des-Ondes exactement, c'est là qu’un jour de 1965, Albert Lebrun décida de poser ses valises pour y créer l’élevage d’Or, géré aujourd’hui par son fils, Hubert.

Sur un ensemble d’environ 45 hectares d’herbage sont élevés un peu plus d’une centaine de chevaux dont 27 poulinières. Les installations de la Beuglais à St Méloir comprennent une trentaine de boxes, un manège, une carrière, ainsi que tout le matériel nécessaire aux activités d’étalonnage, d’élevage, d’entraînement et de compétitions.

Cela fait plusieurs décennies que l’élevage d’Or connaît un succès important. Mais si vous demandez à Albert de vous parler de sa biographie et de comment son élevage a atteint son apogée, il vous dira que c’est une grande histoire de famille d’éleveurs normands, connue et reconnue dans le milieu équestre. Sa grande passion à lui, c'est la génétique. Ses premières heures de gloire ont commencé avec Grain d’Or (Starter) meilleur cheval américain à 18 ans qui fut 4ème des championnats de France à son époque. Ensuite ce fut avec Joyau d’Or, grand gagnant international, qui remporta l’épreuve d’ouverture des jeux olympiques de Los Angeles en 1984 sous la selle de Bruno Scolari, mais aussi, vainqueur de la Coupe des nations de Rome et champion d’Italie. Barbarian (Quiniou x Fantaisiste) issu de la même souche s'est classé 4ème aux Jeux Olympiques de Sydney par équipe sous la selle de Philippe Rozier. Avec deux chevaux qui ont participé aux jeux olympiques, Albert affirme fièrement que c’est la seule souche française (Jouvencelle) qui réunit une telle qualité génétique.

Une souche exceptionnelle soigneusement perpétuée. Avec l’une de leurs meilleures poulinières, Cheyenne d’Or, (Muguet du Manoir X Imam d’Or) qui a produit des chevaux de qualités tels que Quomanche d’Or (Dollar de la pierre) qui tourne en épreuve CSI, Géronimo d’Or (Arra d’Auzay, ISO 150) tournant lui aussi en CSI, Navajos d’Or (Quidam) qui deviendra la mère de l’étalon Seabea Sweet d’Or, l’un des étalons fétiches du haras. Red Lake d’Or (Elf d’Or) donnera la très belle jument Urca d’Or (Quool du Bois Margot x Elf d’Or) vendue à 3 ans à Fences à Marc Klein et qui avec ses 20 sans-faute sur 20 sous la selle de Florent Jeannin la met dans le peloton de tête des chevaux de sa génération. Elle vient d'ailleurs de gagner le championnat des 5 ans à Cluny. Seul l’étalon Jeff d’Or avec un ISO de 158 (Elf d’Or x Royale d’Or x Imam d’Or) avait réussi une telle performance avec lui aussi 20 sans-faute sur 20 mais c’était à l’âge de 6 ans. Toujours dans la même génétique, nous avons le très bon Oman d’Or (Quidam x Elf d’Or) sous la selle de Patrice Astier, qui tourne lui aussi en grand prix et CSI, et qui a gagné le Grand Prix de Barcelone. De la même souche, citons aussi Leo Flèche d’Or (Elf d’Or x Muguet du Manoir ) qui sera champion du Maroc.

D’après Albert Lebrun, l’essentiel en élevage est de réaliser une alliance parfaite entre le modèle et la génétique. Cette adéquation, il l’a réalisée avec ses étalons comme Elf d’Or (Quedro de Paulstra x Licorne d’Or x Elf III (génétique familiale, le cheval appartenait à son frère) qui n’a pas eu la carrière sportive espérée suite à un accident qui le priva des terrains de concours. Mais la relève est présente avec Seabea Sweet d’Or ( Elf d’Or x Quidam), champion d’Europe des foals, gagnant du master des étalons à St Lô, et tout récemment seul sans-faute du Grand Prix (135-140) de St Cast sous la selle de Nicolas Garrigues. Ses premiers poulains sont encore jeunes et Albert est impatiente de voir sa production sur les terrains de compétitions.

De la même famille est issu le crack poney Rexter d’Or ( Dexter Leam Pondi et Neige d’Or x Elf d’Or), IPO de 142 en 2012. Neige d’Or, sa mère est la propre sœur de feu Jeff d’Or. Ce poney qui se déplace comme un grand cheval a gagné de nombreuses épreuves, et notamment le Grand Prix poney de Bordeaux, 3ème du Grand Prix de Lyon, vainqueur de la coupe des nations en Hollande et récent réserviste aux championnats d’Europe Poney en Italie. Ce poney d’exception est confié à une jeune cavalière de St Tropez, Melle Tachet, En parallèle à ses brillantes prestations sportives, l’étalon mène sa carrière de reproducteur.

Univers d’Or (Manillon Rouge X Jamaique d’Or X Elf d’Or) 3ème du CIR à 4 ans à Auvers et 3ème au concours de poulain à Dinard effectue un excellent parcours sur le circuit jeunes chevaux.

Albert précise que la grand-mère d’Univers d’Or est une jument avec des origines allemandes. Petit aparté qui marque son positionnement face au grand sujet de discusion quant aux arrivées massives de sang étranger dans l’élevage du Selle Français. « Je ne suis pas clairement contre cette pratique, dit Albert, mais il faut y aller prudemment en connaissant bien la génétique maternelle. La plupart des éleveurs utilisent un peu trop les étalons étrangers, il serait plus judicieux d’aller chercher de bonnes mères étrangères qui allient à la fois performance et qualité du modèle pour les croiser avec nos bons étalons SF dont nous connaissons très bien la génétique et les performances, ce qui est loin d'être le cas avec les chevaux étrangers ».

21/06/2022

Actualités régionales

Les petites annonces

Toutes les annonces équestres avec Equirodi

Je dépose une annonce