- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

A Royan Sofian Misraoui et Scarlette s’imposent


12/03/2019
    
Sofian Misraoui remporte le Grand Prix 1.45m du CSI2* de Royan. Loin d’être un bleu (7è au Championnat de France Pro1 2018), le Meurthe-et-Mosellan était accompagné de Scarlett d’Enfer, une fille de Calvaro 100% lorraine. Il bat deux Bretons, Mathieu Bourdon et son Play Boy du Tertre et Come Couturier/A la Miss de Busseol, en étant le seul à boucler le barrage sans-faute ! Excellent début de saison pour ce couple. Qui vaut un petit coup de projecteur.

Le parcours concocté par Michel Chambon était ardu et il ne fallait pas traîner en chemin : vingt cavaliers sur les trente-neuf au départ se laisseront piéger par le temps. Seuls quatre couples s’en sortent indemnes et repartent pour le barrage. Trois d’entre eux ne sauront gérer à la fois chrono et obstacles et iront à la faute : Mathieu Bourdon et son Play Boy du Tertre, fils de Dollar du Murier, pourtant vainqueurs de la qualif’ de vendredi, semblaient reprendre leurs excellentes habitudes de victoire 2018, et seront les plus rapides mais ils fauteront ; ils sont 2è. L’autre cavalier d’Ille et Vilaine était également bien décidé à l’emporter, mais il commettra la même faute de précipitation ; moins rapide que Mathieu, il est 3è avec A la Miss de Busseol (Norway de la Lande), la jument de 9 ans née chez François Coatleven en pleine forme : elle finit 12è du GP 2* de Nantes, et 3è du Grand Prix de Rennes 15 jours plus tôt. Le Manchois Clément Boulanger est aux pieds du podium avec Volupté de la Jarthe, une fille d’Air Jordan. Le samedi il s’était imposé dans la 1,40m avec sa jument Vaya de Lacke (Spotlight Z x Alligator Fontaine) sur 57 autres couples. 

Sofian Misraoui

2019 débute donc fort pour le Meurthe-et-Mosellan Sofian Misraoui, en 2019 ! Le cavalier en effet, 7è du Championnat de France Pro 1 en 2018 a débuté par deux deuxièmes places avec sa jument de 9 ans Avisée du Moulinet (Jenny de la Cense x Rosire) au CSI2* de Kronenberg (Ned) avant de rejoindre Royan. Où Avisée s’illustre à nouveau, s’emparant d’une épreuve 1,30m, 3è d’une autre, 2è d’une 1,35m et autres classements. Mais c’est Scarlette d'Enfer, jument née chez Philippe Berthol, fille de Calvaro par Paladin des Ifs, appartenant au cavalier lorrain Josselin Rozaire, de l’Écurie D'Olgy qui va s’imposer. Troisième de la qualif’ 1,45m vendredi, elle était prête.

Loin d’être un « bleu », tout comme Scarlett d’Enfer, le couple se connaît bien : c’est la troisième saison du couple. 2018 fut une excellente saison pour lui, avec sa victoire lors du GP 1,50m du CSI3* de Lons-le-Saunier en 2018, 2è également du CSI2* de Cagnes-sur-Mer, et 5è au CSI3* de Morseele en Belgique, entre autres. C’est Josselin Rozaire, son cavalier qui l’a débuté, qui l’a formé jusqu’en 2016.

C. Robert

AGT : Cassandre Marais et Toad’hall du Marais s’imposent

Après Nantes (44) fin janvier, le circuit Amateur Gold Tour FFE – Esthederm faisait étape un peu plus bas sur la côte atlantique, à Royan. Le Grand Prix, point d’orgue de ces trois jours de concours pour les Amateurs, est tombé dans l’escarcelle de Cassandre Marais associée à Toad’Hall du Marais. 

Pour cette 2e étape, pas moins de 41 couples ont pris part au Grand Prix prévu en fin de matinée et sous un soleil inattendu. Dix-huit ont réussi à déjouer les pièges du parcours dessiné par le chef de piste Michel Chambon. Ils ont pu ainsi s’offrir un ticket pour le barrage, dont Vera Saint Jean, vainqueur des deux épreuves préparatoires disputées les jours précédant. 

Avec 15 cavalières et trois cavaliers qualifiés, la parité hommes – femmes n’aura pas été très respectée pour ce deuxième round. Au final, honneur aux femmes encore une fois sur le circuit. 

Après la victoire de Kim Curty à Nantes, c’est au tour de Cassandre Marais de s’imposer. Belle performance pour cette cavalière qui a été l’ouvreuse de ce barrage. Aucun des 17 autres couples n’a réussi à abaisser son chronomètre. Pour quelques centièmes de secondes de plus, Keith El Bied avec Amazone de Barbereau s’offre la 2e place. Emma Bounolleau s’octroie quant à elle la suivante avec Vasco de Galeste. Également double sans-faute, Pauline Ferrasse, Sophie Seigneur, Mélanie Morand, Marie Trou et Alexandra Gachignard se classent respectivement de la 4e à la 8e place. 

Ces huit cavaliers empochent ainsi leurs premiers points en vue de la finale de Lyon (69) prévue début novembre. Pour d’autres, les compteurs vont augmenter de quelques points, à l’instar de Kim Curty, en tête du classement provisoire après Nantes mais pénalisée d’une faute au premier tour ce week-end, d’Anne Bouyer, 2e lors du premier acte en Loire-Atlantique et de nouveau qualifiée pour le barrage de cette étape. Il en est de même pour Cécilia Coutanceau, finaliste l’an passé, classée à Nantes et qui termine 9e de ce Grand Prix. 

La saison s’annonce longue et passionnante car 14 étapes sont encore au programme. 

Les impressions de Cassandre Marais : 

AGT FFE : Pouvez-vous revenir sur votre victoire ? 

Cassandre Marais : « Mon objectif était de travailler mon cheval et je voulais faire sans-faute et me qualifier pour le barrage. En passant en numéro 1 sur les 18 barragistes, je ne pensais pas garder la tête. Je suis très contente ! » 

AGT FFE : Pouvez-vous nous parler de votre cheval ? 

Cassandre Marais : « C’est un cheval né sur les genoux de mon père. Il fait donc partie de la famille. Je le monte depuis ses 4 ans et l’ai débuté jusqu’à ses 8 ans en concours complet. C’est un cheval avec un grand coeur et qui veut toujours faire de son mieux. Il est la plupart du temps aux classements. » 

AGT FFE : Allez-vous participer à d’autres étapes du circuit ? 

Cassandre Marais : « Je vais faire quelques autres étapes mais mon travail ne me permet pas de tous les faire car je suis enseignante dans un centre équestre et cavalière jeune chevaux. Equita Longines serait une superbe expérience. » 

Crésus de Champloue As du Top 7 à Royan

Le Top 7, circuit de La FFE réservé aux chevaux de sept ans, a vu la victoire de Crésus de Champloue, mené par le Francilien Thomas Lambert. Ce fils de Clinton et d’une mère par Diamant de Semilly est né chez le Champardenais Jean-Marie Charlot. 

Excellent week-end à Royan puisque sur les quatre épreuves Top 7, il gagne la finale et obtient deux troisièmes places. Le hongre confirme donc sa précocité et son talent : non content de remporter la finale des 4 ans à Equita’Lyon, il avait fini 14e lors du Championnat des 6 ans entiers et hongres à Fontainebleau l’an dernier, sous la selle d’Eric Lelièvre ! 

Le barrage opposa douze des trente-huit couples engagés. Quatre centièmes de seconde les séparent de la cavalière de Lou Chibaou, Marie Demonte, engagée avec Carlotta de Labarde. Fille de Calvaro par Cabdula du Tillard, née chez Xavier Trouilhet, elle fut 16e l’an dernier du CIR de Pompadour. 

Le Nordiste Alexis Deroubaix, maintenant installé en Normandie, est 3e avec Calva d’Anchat (Action Breaker x Diamant de Semilly), un hongre né chez Nathan Gaullier. 

Pour deux dixièmes de seconde Mathieu Bourdon rate le podium avec Cador du Tertre (Kannan x Le Tot de Semilly). 

Le 7e du Championnat des entiers et hongres de la finale de Fontainebleau l’an dernier espérait mieux, après sa victoire et sa 2e place dans les deux Top 7 précédents.

C. Robert

Les classements

1. Crésus de Champloue/Thomas Lambert (0+0 et 39’’79); 2. Carlotta de Labarde/Marie Demonte (0+0 et 39’’83); 3. Calva d’Anchat/Alexis Deroubaix (0+0 et 40’’13); 4. Cador du Tertre/Mathieu Bourdon (0+0 et 40’’36); 5. Cantate d’Argences/Thomas Lambert (0+0 et 41’’24); 6. Aristote du Toultia Z/Richard Breul (0+0 et 41’’45); 7. Cayetano Loisel/Mathieu Lambert (0+0 et 42’’50); 8. Chagall de Saiguede/Aurélien Leroy (0+0 et 42’’99); 9. Chronos de l’Aubier/Yann Louisy.



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°318 du 13 Septembre 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre