- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

A Courlans, c’est le rock qui gagne


06/08/2018
    
Final en apothéose avec le récital grandiose de Catherine Ringer, samedi soir.  Ce fut géant. Un son juste énorme, des musiciens fantastiques et une Catherine Ringer déchaînée pendant presque deux heures devant public de plus de 2000 personnes. Quelques anciennes chansons seulement, notamment « Andy » pour finir et une grande partie de son nouveau répertoire avec deux références à Fred Chichin. Elle ne lâche rien la Ringer. (Voir notre galerie photos)

Du rêve, du lyrisme, de la poésie, de la tendresse sur une musique d’enfer. Du rock-pop de la meilleure des cuvées. Elle regarde toujours loin devant elle, invente, gesticule, saute, danse joue de la guitare. Vraiment un top spectacle que l’on doit évidemment à la famille Mortier, ces magiciens de l’organisation. Il leur aura réchauffé le cœur ce festival de rock. Car le moral était bien bas en début de concours. Il manquait une cinquantaine de chevaux à l’appel. Certains cavaliers n’ont pas eu l’autorisation pour cause de niveau trop élevé, un autre a été prié d’engager ailleurs. « Veut-on faire mourir les organisateurs » s’interroge Alain Mortier. « Où va notre sport » se demande-t-il encore lorsqu’un cavalier se voit refuser l’accès à un 4* au motif qu’il ne prend pas de table….Et pour couronner tout ça, la canicule qui a tué le public. Et pourtant tout cela était beau, bien fait, bien léché, bien organisé. La vie en rose à nouveau cette année. Le rose lui va bien à la Jument Verte, entre le bleu du ciel l’herbe verte de sa piste. 

Nicolas Dezeuses, le cavalier de Savoie a fait carton plein : la ranking du samedi, saluée par Mme Ringer Catherine, le Grand Prix groupe Criner, dimanche. Grand Prix dans l’exact configuration de celui de la veille avec un duel au somment Dezuses vs Duguet. Nicolas était en selle sur Quilane de Lezeaux et Romain sur le toute bonne normande Alba Mouche (Diamant-Kannan) des Bellet. Très difficle le GP Groupe Criner. Romain Duguet, un fidèle de Courlans, en selle sur Tanaelle du Moulin (Larino) fut longtemps le seul sans faute. Il fallut attendre le dernier partant, Nicolas Dezeuses/Stelle de Preuilly pour enclencher le barrage.

Le Grand Prix 1* du matin fut pour le Strasbourgeois Quentin Bonno/Urne de la Lande, seul sans faute de l’épreuve. Un autre Alsacien lui succède sur la première marche du podium dans la vitesse 140 avec le jeune champion Tom Dellenbach/Bacchus du Val devant Sofian Misraoui/Avisée du Moulinet et Laurent Guillet/A Kiss.

Tous ont remercié la famille Mortier pour l’accueil, l’organisation et l’excellence de leur concours. Rendez-vous en 2019, c’est sûr, Françoise Mortier l’a affirmé.

 

ER



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°300 du 20 Juillet 2018


je m’abonne !  je lis

  • Vincent Mourier
  • Théodora Ivanov
  • Sur scène
  • Sur scène
  • Secrétariat cavaliers


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre