- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Zoom sur l’élevage des Ibis avec M. et Mme Djindjian


11/04/2019
    
Eleveurs hors sol, Marie-Christine et Michel Djindjan faisaient partie des éleveurs que Cheval Normandie a mis à l’honneur à l’issue de son assemblée générale en février à St Lô. Ils sont les naisseurs de Sultane des Ibis qui venait de gagner le Grand Prix 5* de Bordeaux sous la selle de Félicie Bertrand. Elles gagnaient à nouveau

Eleveurs hors sol, Marie-Christine et Michel Djindjan faisaient partie des éleveurs que Cheval Normandie a mis à l’honneur à l’issue de son assemblée générale en février à St Lô. Ils sont les naisseurs de Sultane des Ibis qui venait de gagner le Grand Prix 5* de Bordeaux sous la selle de Félicie Bertrand. Elles gagnaient à nouveau quelques semaines plus tard le GP 3* de Montpellier. Ils sont propriétaires d’une dizaine de juments qui produisent entre six et neuf poulains chaque année. L’élevage est confié à Jean-Louis Lenoury et son fils après avoir été répartis chez plusieurs éleveurs de la Manche. Toujours aussi passionnées, ils suivent de très près l’évolution de leurs poulains et pouliches qui sont en bonne place dans les palmarès. 


L’année dernière ils avaient une fille de Zirocco Blue qui était 3e du régional. L’année d’avant Dream des Ibis (Old ChapTame-Quidam) était champion suprême. Quidam de Revel dont ils étaient propriétaires d’un droit est quasiment dans toutes les souches des Ibis. Apache d’Adriers et Elan de la Cour ont aussi particulièrement bien fonctionné en croisement.


Ils racontent ici l’histoire de cette fabuleuse petite jument alezane qu’ils ont fait naître.


« Sultane est née d’une souche basse de M. Faucon dans le sud-Manche, Patte d’Oie, dont le père était Kalabaka et le père de mère Red Star II, deux pur-sang. On l’avait achetée chez Sophie Mazé avec laquelle elle avait fait la finale des 6 ans, elle était indicée à 128, pour faire de l’élevage plus tard. On l’a croisée à différents étalons dont Apache d’Adriers avec lequel nous avons eu Nid d’Oie, mère de Havane des Ibis (Apache) qui croisée à Elan de la Cour a donné Orlane des Ibis, mère de Sultane (Quidam). Des croisements avec des SF originels qui ont bien marché. Sultane est née à Pontorson chez André-Jean Belloir ensuite elle a été élevée par la famille Vauvrecy à Maltot, puis débourrée et travaillée chez les Lenoury qui s’occupent maintenant de l’essentiel de nos chevaux. Elle a gagné le local d’Auvers, le régional de St-Lô et puis elle plaisait beaucoup aux gens de Nash et comme on avait beaucoup de chevaux, on l’a mis aux ventes Nash où elle a été achetée par les Hécart. A un bon prix mais pas un prix extraordinaire. C’était une bonne jument qui sautait bien, puis revendue à Mme Megret, elle a eu la carrière qu’on connaît. A 6 ans elle a gagné le doublé critérium-championnat à Fontainebleau avec F.X. Boudant qui la montait très très bien.


Sa mère, Orlane des Ibis, avait été première au local des 3 ans, bourrée de sang. Elle s’est blessée à la hanche quand on l’a ramenée chez Régis Vauvrecy. Elle n’est jamais sortie. Elle sautait super bien. Elle était la propre sœur de Loustic des Ibis que les Haras avaient acheté comme étalon mais qui lui aussi s’est accidenté en s’échappant de son box. Et elle est aussi la propre sœur de Pavane des Ibis, finaliste des 6 ans. Le croisement avec Elan marchait très, très bien.


On avait fait aussi naitre Hidra des Ibis (Apache)qui devint Madame Pompadour que monta, entre autres, Michel Robert. Elle a fait les Jeux Olympiques pour les Suisses. On a vendu en Suisse Kashmir des Ibis (Elan) de la même souche que Sultane. Il a très bien fait aussi ».


E. R.




A lire aussi : Basse Normandie



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheva n°311 du 12 Avril 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre