- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

LGCT5* Basel : Fuchs/Muff/Delestre


15/01/2018
    
Ils étaient sept Frenchies à opérer leur rentrée des classes sur le circuit Longines, en l’occurrence sur l’étape suisse à Bâle, du 11 au 14 janvier 2018. Dans le Grand Prix Longines du dimanche, Martin Fuchs sauve l’honneur suisse avec son crack Clooney, devant son compatriote Werner Muff et Daimler. C’est Simon Delestre qui monte sur la troisième marche du podium avec Chesall Zimequest. Nombre de victoires ont échappé aux Suisses au long du week-end, dont la première Ranking du week-end, raflée par Olivier Robert avec sa nouvelle monture Forest Gump 29 (Forsyth).

L’épreuve reine du Grand Prix Longines (1m60), dimanche 14 janvier, a vu se mesurer quarante-cinq couples. Si quinze sont invités au plat de résistance, parmi eux seuls cinq ont surmonté les difficultés concoctées par chef de piste allemand Frank Rothenberger, et entament la seconde phase sans-faute. Trois Suisses : Fuchs/Clooney, Muff/Daimler et Niklaus Rutschi/Cardano CH, un Néerlandais Maikel Van der Vleuten/Salomon (Hann, Stolzenberg) et Simon Delestre avec le très rapide et souple fils de Casall, Chesall*Zimequest. Malgré une faute au compteur, les rapides Kevin Staut et le SF de douze ans Silver Deux de Virton*HDC (Kashmir van Schuttershof), ainsi que Julien Épaillard et Toupie de la Roque (Kannan x Nabab de Reve) figurent tous deux dans les quinze meilleurs au classement provisoire et se qualifient donc pour la seconde manche.

Kevin Staut et Silver Deux de Virton*HDC sont les premiers à s’élancer dans cette deuxième manche mais font tomber une barre à terre à l’entrée du double, ce qui les prive des dernières chances de classement ; ils sont 11è. Julien Épaillard et Toupie de la Roque réalisent deux fautes et terminent à la 14ème place du classement final. Les cavaliers s’élançant dans l’ordre inverse du classement provisoire, Simon Delestre entra en piste en fin d’épreuve. Le Lorrain et le fils de Casall n’en sont pas à un coup d’essai et réalisent à nouveau un parcours parfait en 41’’91. Le Suisse Martin Fuchs, en selle sur Clooney (Cornet Obolensky), suit le couple français. Le public suisse retient son souffle, puis laisse éclater sa joie : 38’’70, soit trois secondes de mieux ! Il prend la tête du provisoire. C’est un autre cavalier suisse, Werner Muff, avec le jeune Kwpn Daimler (Canturano) qui inscrit le deuxième meilleur chrono, 39’’64, pour le plus grand plaisir du public helvète. Niklaus Rutschi/Cardano CH, et Maikel Van der Vleuten/Salomon fauteront tous deux, ils terminent aux 9è et 10è places.

Simon Delestre aborde l’année 2018 sous de beaux auspices avec cette troisième place. Il semble déterminé à revenir à son meilleur niveau, comme il l’avait démontré lors du dernier trimestre 2017 durant lequel il avait performé avec son fidèle Ryan des Hayettes*Hermès. 

Plus tôt dans le week-end

C’est l’Allemand Marcus Ehning qui ouvre le bal le premier soir, en volant la victoire aux Suisses lors de la grosse preuve du jour, avec son fabuleux et bien nommé SF de 15 ans Prêt A Tout (Hiram Chambertin ). Un poil moins rapides malgré leur beau sans-faute, Simon Delestre sur Chadino (Chacco-Blue) et Olivier Robert sur Quenelle du Py (Tresor du Renom) prirent eux, respectivement, les sixième et septième places.

Vendredi, Olivier Robert remporte la vitesse à 1m45 avec sa nouvelle monture Forest Gump 29 (Forsyth), grâce à un beau sans-faute en 52,84 secondes (également 6è du Petit Grand Prix dominical), devant Roger-Yves Bost et Pégase du Murier en 53’’61. Longtemps restés en tête du classement provisoire, Simon Delestre sur sa nouvelle recrue de l’écurie Zimmerman, le 9 ans Filou Carlo Zimequest (WESTF, Coronas x For Pleasure) et Aldrick Cheronnet sur Uris de la Roque terminent respectivement à la cinquième et sixième place de cette même épreuve.

Aldrick Cheronnet et le fils d’Argentinus, Atlantys by Wisbecq (E.T), s’illustrent à nouveau en s’offrant la deuxième place de l’épreuve 1m50, derrière le Suisse Pius Schwizer et l’excellent fils de Balou du Rouet, Balou Rubin R, qui pulvérise le chrono, se permettant de devancer Aldrick de trois secondes.

Quant à la grosse épreuve du jour, c’est Werner Muff qui sauve l’honneur helvète, grâce à sa victoire incontestée avec le Kwpn Daimler, fils de Canturano. 

Samedi soir, le « Prize of the Grand Hotel Les Trois Rois », revient au Néerlandais Harrie Smolders avec un nouveau venu, Capital Colnardo (Colman), étalon holsteiner de 13 ans, surpassant un duo suisse, Janika Sprunger et un autre étalon nouveau venu, Ninyon, 10 ans seulement, et Werner Muff en selle sur un cheval allemand, Pollendr, petit-fils de Corrado. Le trio sera seul double sans-faute des six barragistes. Parmi eux, l’Aquitain Olivier Robert, même s’il faute sur Quenelle du Py, décidément très en forme, talonne Ehning et Prêt A Tout.

Retrouvez toutes les informations sur le concours : http://www.csi-basel.ch/



A lire aussi : Saut d’obstacles



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°297 du 18 Mai 2018


je m’abonne !  je lis

  • Captain Semilly (Photos ER)
  • Velsen Chuquerie (Photos ER)
  • Voyageur Of Lulu (Photos ER)
  • Big Star (Photos ER)
  • Malito de Rêve (Photos ER)


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre