- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Lamotte Beuvron : Camille Lejeune grille la politesse à Marie-Charlotte Fuss


17/03/2019
    
Le saut d’obstacles a chamboulé le classement de la Pro Elite. Seuls trois couples ont réalisé un parcours sans-faute, dont Camille Lejeune (Ecurie Forestier Sellier - Lamantia Couture) avec Uster de Chanay. Cette performance lui permet de s’offrir une première victoire sur le circuit fédéral : en effet, 8e après le cross, il bondit à la première place, profitant de l’infortune des autres et notamment de celle de Marie-Charlotte Fuss (Ecurie Value Feet), en tête du classement provisoire dès le test du dressage avec Sillas de la Née. Le grand déçu de cette première étape, c’est Mathieu Lemoine qui, avec Tzinga d’Auzay, deuxième grâce à un cross maxi, va perdre ses moyens au jumping. : ses 12 points le relèguent à la 11è place. C’est Karim Florent Laghouag (Ecurie Equitheme - Jimenez FVA) et Punch de l’Esques, 3e après le cross, et malgré ses 4 pts à l’hippique, qui complètent le podium. 

tée de Clara Loiseau qui, avec Wont Wait, se retrouve 5e après un excellent cross. Son unique faute sur l’hippique lui permet de prendre une belle 4e place. Parcours exemplaire de Clara sur la Pro 1 qu’elle gagne avec son pur-sang Frans Has.

A l’issue du cross composé de 22 obstacles, Marie Charlotte Fuss, en signant l’un des douze maxis de l’épreuve, conservait la pole position. Par contre, quelques déconvenues ailleurs : Gireg Le Coz/Aisprit de la Loge est pénalisé d’un refus et rétrograde, grosse déception pour Arnaud, éliminé suite à trois refus de Quoriano*ENE-HN sur l’obstacle numéro 4. Pascal Leroy devra faire également face à trois refus de Minos de Petra.

La Pro 3A est l’affaire de Morgane Euriat/Baccarat d’Argonne qui démarre très fort sa saison de Complet et sa nouvelle vie sportive puisqu’elle va s’installer aux écuries de la Sabotière près de Toul (54), dont ses parents viennent de faire l’acquisition.

Retour du double champion SF Cher Epoux sur la Pro 3 B. Retour plein de promesses pour celui qui avait été écarté du championnat du monde des 6 ans l’an dernier à la suite d’un problème de santé, totalement évacué maintenant. Pour lui, en plus de sa carrière de reproducteur (une trentaine de juments chaque année depuis 3 ans et de beaux poulains), l’objectif est le championnat du monde des 7 ans. Viv’la Mariée, sa sœur utérine dont c’était la première expérience à ce niveau conclut à la 14e place de la Pro Elite.

Les classements

Pro 3 A : 1. Morgane Euriat/Baccarat d’Argonne; 2. Morgane Boudot/Porto Ric’or; 3. Raphael Cochet/Scarlett Louviere.

Pro Elite : 1. Camille Lejeune/Uster de Chanay; 2. Marie Charlotte Fuss/Sillas de la Nee; 3. Karim Florent Laghouag/Punch de l’Esques.

Pro 1 : 1. Clara Loiseau/Frans Hals; 2. Nicolas Touzaint/Absolut Gold; 3. Christopher Six/Totem de Brecey.

Pro 4 : Mathieu Chombart/Fiarado (Alias N.); 2. Victor Levecque/Coktail d’Aurois; 3. Mathieu Chombart/Ulassai du Leou.

As Jeunes Elite : 1. Camille Couesnon/Qui Dit Mieux Dupalet; 2. Chiara Autin/Urban Legend Blues; 3. Tom Fischer/Vet’hiver.

As Jeunes 1 : 1. Elena Cerisy/Volaneau; 2. Elora Lyard/Cadeau du Roi; 3. Charlotte Bordas/Byzance de Kolonaki.

Amat Elite : 1. Stephen Wyzuj/Athena de Kerguelen; 2. Audrey Depuydt/Antartica; 3. Catherine Pellegry/Moonlight Vd Vlienderhaag.

Amat 1 : 1. Aurelie Pucheu/Dakota du Landran; 2. Melissa Thevanne/Tip Top de Pehou; 3. Margot Montagne/Vol Celeste.

Pro 3 B : 1. Heloise Le Guern/Orage de Longuenee*E.N.E H.N.; 2. Marie Bertrand/Comte Ligniere Z; 3. Gwendolen Fer/Arpège de Blaignac.

 

Marie-Charlotte Fuss : le talent et la gagne

22 ans, double championne d’Europe (individuel et équipe) il y a deux ans en Italie, étudiante à Angers, Marie-Charlotte Fuss est une battante. Très douée, selon son formateur de Saumur, Marie-Charlotte mène de front des études à l’université d’Angers et l’entrainement de ses chevaux de Complet au Lion où elle loue une quinzaine de boxes. Coachée par Maxime Livio avec lequel elle s’entraine, elle a fait du Complet sa passion et des JO de Paris (2024) son objectif principal. Son cheval de tête pour l’heure est Sillas de la Née, né en Alsace chez Estelle Hoffart. « Un excellent cheval avec lequel je m’entends très bien » dit-elle. C’est vraisemblablement sa dernière année à ce niveau de compétition avant une mise à la retraite progressive. Elle prépare évidemment la relève avec un piquet de jeunes chevaux.

E. R.



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheva n°311 du 12 Avril 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre