- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

La Ville Lumière choisit ses premiers héros


28/11/2017
    
Premier week-end au Salon du Cheval de Paris. Foisonnant d’épreuves diversifiées, le salon vécut le Championnat du Cheval Arabe, un Derby Devoucoux, des épreuves Amateurs et Pro, y compris une Pro Elite. Si le public a été quelque peu clairsemé, le plaisir fut intense pour les cavaliers. On retrouva en Pro Elite les champions confirmés et les jeunes pousses qui se bousculent : le Normand Olivier Guillon victorieux des douze barragistes avec Vitôt du Château, est suivi de Paul Delforge/Terre du Banney, et Benoît Cernin/Uitlander du Ter. Encore eux !

Pro Elite

Cette Pro Elite Barème A avec barrage-1,50 m rassemblait tous les cavaliers absents à l’AEC Normandie et à Chazey sur Ain. Des quarante-deux, ils seront douze à décrocher leur ticket pour le barrage. Olivier Guillon l’emporte avec le 8 ans Vitot du Château (Toulon), en 35’’92, mais d’un souffle d’air : le jeune cavalier de Haute-Saône qui a le vent en poupe Paul Delforge, avec sa jument Terre du Banney (Crown Z) finissent en 36’’03. Cinq centièmes de seconde. Quant à Benoît Cernin et son étalon de 9 ans Uitlander du Ter (Clinton), 7 podiums et 3 victoires en 3 mois, il sera moins rapide, en 36’’55, et finit 3è.
Six autres cavaliers bouclent leur double sans-faute : 4è Margaux Bost et l’étalon sBs As de Papignies (Kashmir Van't Schuttersho), 5è Benoît Cernin et le 9 ans Unamour du Suyer (Calvaro), 6è le Normand Hugo Breul/Utahmano Alu (Mylord Carthago), 7è le Nordiste Pierre Cabochette et le Belge Aston du Haras des Barrag (Kashmir Van't Schuttersho), 8è le Francilien Philippe Lazare/Salto de Sam (Chef Rouge), 9è Sophia Mariller et l’étalon de 10 ans Type Top du Monteil (Calvaro). Qualifié avec un troisième cheval, Tea Star d’Oyale (Quick Star), Cernin fautera et termine 10è du barrage.

Pro 1

Lors de l’autre épreuve Pro 1 du dimanche, épreuve barème A 1,40m avec barrage, Olivier Guillon s’empare également de la victoire, cette fois avec Uladine des Nauves, alors que, deuxième et troisième, Benoît Cernin s’infiltre, 2è avec Version de Laume, 3è avec Vimala de Ponthual. Véritable tir groupé de cavaliers, puisque Jérôme Hurel prend les deux places suivantes, 4è et fautif avec As de Mai, 5è avec Violine de Montsec, tandis que Tomas Couve Correa s’empare des trois dernières places du barrage : 6è avec Voisine de Normandie, 7è avec Valentino Darmanville et 8è avec Daisy du Grand Moustier.

Amateur 1

Des soixante-neuf Amateurs qui disputèrent la seconde étape des parcours Amateur 1, épreuve à Barème A avec barrage-1,20m- sur la carrière prestige dimanche 26 novembre, seize vont jouer d’habileté pour ne pas se faire piéger par les difficultés du parcours. Et des sept doubles sans-faute, c’est une jeune cavalière de l’Eure, venue de Conches, Océane Szczepanski qui va réaliser son barrage en un chrono stupéfiant, en 33’’48, avec la jument de 9 ans Une d’Orbec, plus d’une seconde plus rapide que la 2è, la jeune Nordiste Elisa Averlant/Lutine Gentilly, en 34’’85, alors qu’une autre Cavalière venue du Nord, Aurore Laloux, bouclait son parcours en 35’’41 avec la jument de 6 ans Baladine de Fusel (Mylord Carthago) et montait sur la 3è marche du podium. 

Amateur 2

87 jeunes prétendants se bousculaient sur la carrière prestige dimanche 26 novembre pour disputer l’étape 2 de l’Amateur 2, au barème A avec barrage. Le parcours fut sans concession, éliminant huit couples, en poussant trois à l’abandon, mais 23 couples se qualifiaient pour le barrage. Dix d’entre eux vont renouveler un beau sans-faute. C’est une cavalière de l’Essonne, Sophie Spasojevic, qui l’emporte largement, avec près d’une seconde d’avance, avec Ripoux du Rozel, un fils d’Hello Pierreville, devant une cavalière du même centre équestre, Frédérique Lefaudeux et Pesetas de la Croix. La cavalière ch’ti Ludivine Tomei complète le podium, 3è avec Source du Wattie.

Derby Devoucoux

Dix-huit couples au départ n’empêcheront pas Karim Florent Laghouah et l’Anglo-Arabe Punch de l’Esques (Hermès d’Authieux) de remporter le derby, seul couple sans-faute et maxi dans le temps (108’’91). Il devance Laura Collet et Cooley Again, hongre de 9 ans (4 pts, 111’’94) et Cédric Lyard, en selle sur Usko de Montplaisir, Selle Français fils de Otto Mail (4pts, 113’’69).

Championnat du Monde du Cheval arabe

Ce week-end se tenait également à Paris, comme chaque année, le Championnat du Monde du Cheval arabe. Ce championnat élit les meilleurs chevaux de race arabe dans six catégories différentes : yearlings mâles et femelles, juniors mâles et femelles et seniors mâles et femelles. Les chevaux sont jugés par un jury composé de huit juges, cinq juges européens, deux juges américains et un juge brésilien. Le Juge français est Marc Veray.

La championne catégorie Yearlings Femelle est LR Era de Excalibur, à la belle robe grise, élevée en Uruguay et appartenant à un propriétaire d’Arabie Saoudite.

La médaille d’Or des yearlings mâles est décernée à Figaro, mâle gris né en Italie et appartenant au Qatar.

Dans la catégorie junior, la médaille d’Or des femelles est décernée à la grise Mozn Al Bidayer, née aux Emirats arabes unis, tandis que le champion du monde des Mâles est Alexxanderr, né aux Etats-Unis et appartenant à un éleveur d’Arabie Saoudite.

La Championne du monde Senior Femelle est une jument grise née au Zimbabwe et appartenant à un éleveur belge, Tehama Ballalina, et la médaille d’Or catégorie mâle est décernée à un mâle bai qatari, Wadee All Shaqab. 

C. Robert

Résultats complets live : http://results.salon-cheval.com/epreuves



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°290 du 15 Décembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre