- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Jumping International de Chantilly :
 Jérôme Guéry et Papillon Z, après Alicante !


16/07/2017
    
Quel diable d’homme, quel couple ! Il l’avait déjà emporté l’an dernier, avec Alicante, autre gris, et lors de deux épreuves majeures ! Pour le Belge Jérôme Guéry c’était une troisième victoire à Chantilly, cette fois avec celui qu’il appelle son « cheval de cœur », Papillon Z (Perhaps Van Het Molenvondel). Deuxième, l’Italien performant Lorenzo de Luca et Limestone Grey, devant l’Américaine Laura Kraut/Whitney (Kwpn, Indoctro). Marc Dilasser et l’époustouflant Cliffton Belesbat ratent le podium de dix-huit centièmes de seconde, derniers des doubles sans-faute de ce beau barrage !

Après la première manche, ils étaient huit prétendants à la victoire qui se jouait au barrage. Le genre d’exercice où il faut savoir prendre des risques. Preuve en avait été faite plus tôt avec l’ultra-rapide Lorenzo de Luca qui avait déjà explosé le chronomètre avec le 11 ans Limestone Grey (Try Time). Le vainqueur dédie sa victoire à son cheval : « Une victoire qui me fait très plaisir sur une épreuve que j’avais déjà gagnée l’an dernier et ce n’est jamais évident de pouvoir répéter ce genre de performance rappelait le vainqueur du jour. Mais cette année, c’est particulier car c’est avec Papillon Z, mon partenaire depuis longtemps. C’est mon cheval de cœur, il m’a amené au haut niveau et c’est lui qui m’a permis de me qualifier pour les Jeux olympiques. Il a changé ma vie. Ce n’est pas le meilleur cheval du monde, mais il est tellement généreux. »
Une générosité qu’il a montrée sur ce barrage, répondant aux sollicitations les plus osées de son cavalier comme cet énorme saut sur l’ultime oxer : « Les parcours avec Papillon sont toujours quelque chose de spécial, mais les barrages le sont encore plus… c’est mon complice et je sais qu’il est capable de prendre ses appels de loin sans que cela ne lui pose le moindre problème même si cela paraît spectaculaire. Ces ‘grands départs’ sont sa marque de fabrique avec ces extensions de ses membres ce qui est un gain de temps sur l’obstacle. Cela en fait un cheval rapide bien qu’il soit assez froid ».
Après un Longines Global Champions Tour en demi-teinte samedi, le Belge et sa famille toujours très proche retrouvaient ainsi le sourire avant de reprendre la route vers la Belgique : « Chantilly est un concours que j’adore et c’est vrai que jusque-là, je n’avais pas eu trop de réussite car je n’avais pas mes deux chevaux de tête. Dans le Global, j’ai eu un peu de peine avec Alicante et j’espérais faire un bon résultat car le moral de mon équipe était dans les chaussettes. Et c’est ce qui est magnifique dans ce sport, après cette désillusion d’hier, nous repartons à la maison avec le sourire » … Et une prime de 20 000 € : « Effectivement, mais ce n’est pas vraiment cela qui compte aujourd’hui. Le résultat sportif, l’adrénaline de la victoire et le bonheur qu’elle procure autour de moi est ce qui est le plus important ».

Nous écrivions en 2016 : « En Belgique les Diables Rouges sont une institution en football... Jérôme Guéry pourrait bien devenir ce diable d’homme qui fait rêver les Belges en Saut d’obstacles, privés qu'ils sont de Jeux Olympiques par équipe... La grosse épreuve du vendredi, le Prix French Tour de la FFE, circuit de haut niveau, est raflée par le cavalier wallon, liégeois d’origine, installé dans le triangle d’or bruxellois, la banlieue verte et chic, entre Bruxelles et Waterloo, comme les Pessoa et bien d’autres grandes écuries étrangères. Après La Baule, il y a deux semaines, Chantilly... Vainqueur du Prix French Tour Generali, il a récidivé en début d'après-midi ce dimanche dans le prestigieux Master Airbus Group présenté par Equidia Life avec le même gris Alicante. » Et cette fois, un an plus tard, même lieu, même heure, avec un autre gris...Diable d'homme!

Quelques heures plus tôt, la star française Guillaume Canet et Babèche remportaient le Prix Renault Rent, épreuve du CSI 1* à 1,35m. Tandis que simultanément, sur l’Amphithéâtre de Verdure, un autre Belge, Arnaud Doem, s’emparait du Grand Prix E. Leclerc La Chapelle En Serval CSI 2*.

Une belle conclusion pour la quatorzième édition du Jumping International de Chantilly, huitième en temps qu’étape du Longines Global Champions Tour ; un événement incontournable dans un cadre majestueux que l’on retrouvera l’année prochaine aux mêmes dates.

Résultats : http://www.longinestiming.com/#!/equestrian/2017/1355/html/en/longinestiming/index.html

 



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°286 du 15 Septembre 2017


je m’abonne !  je lis

  • Hower aux prix
  • Coktail d'Azur aux prix
  • Cicave du Talus aux prix
  • Catchar Mail aux prix
  • Cerise de la Violle aux prix avec Stéphanie Alexandre (propriétaire) et Sandra Périni, la naisseuse


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre