- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Jumping Bourg-en-Bresse : Grand Prix 2* : la Suisse encore...


29/05/2019
    
Trois combinaisons attendaient nos couples dont un double de verticaux aux couleurs de Jumpfax en sortie de rivière mais aussi de larges courbes entre les obstacles qui ont coûté de nombreux points de temps. 
Le premier sans-faute arrive tout de même rapidement grâce à Fanny Skalli et sa Anthémis du Fresnes parties en n°9. Elles seront

Trois combinaisons attendaient nos couples dont un double de verticaux aux couleurs de Jumpfax en sortie de rivière mais aussi de larges courbes entre les obstacles qui ont coûté de nombreux points de temps. 


Le premier sans-faute arrive tout de même rapidement grâce à Fanny Skalli et sa Anthémis du Fresnes parties en n°9. Elles seront suivies par le maestro Michel Robert et sa sulfureuse Emerette et quatre autres cavaliers : la jeune génération française avec Inès Joly, Jean Xhemal et Antoine Ermann et la seule nation étrangère, la Suissesse Faye Schoch.


Deux autres cavaliers réaliseront un parcours vierge de pénalité sur la piste mais écoperont d’un petit point de temps qui les prive du barrage (Thibaut Lacrevaz et Axelle Borel). Première à repartir au barrage, Fanny Skalli laissera une barre à terre malgré un chronomètre extrêmement rapide. Jean Xhemal subira le même sort associé à Reine de Maucourt. L’expérience de Michel Robert lui permettra d’effectuer un double sans-faute mais ne lui octroyera que la troisième place. Antoine Ermann et Azur du Vinnebus réussissent à se hisser à la deuxième place du podium. La première marche revient donc à l’Hélvète aux rênes de Quincy W.


Faye était la cavalière du crack étalon poney Machno Carwin dans ses jeunes années. Le cheval, 28 ans, coule une retraite paisible chez elle et son compagnon Marc Bettinger en Suisse, près d’ Avranches. 


Réactions


« Azur fera toujours tout pour moi, je souhaite à tout le monde d’avoir un cheval comme lui. Je ne suis pas déçu de mon résultat, c’est sûr que j’aurais préféré gagner mais c’est déjà bien. Passer devant Michel Robert c’est quand même très satisfaisant, surtout quand il vous félicite ! Ca donne beacoup de confiance en soi. Pour la suite je garde en tête les Championnats d’Europe, avec peut-être Hagen entre deux mais rien n’est sûr. En parallèle je continue à former d’autres chevaux : j’ai un 8 ans un peu vert et un 10 ans qui revient doucement d’une longue blessure qui pourront à l’avenir sauter ces hauteurs là. »


Morgane Jacob



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°315 du 21 Juin 2019


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre