- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Gérard Brescon : « Juste en profiter... »


05/10/2017
    
M. Brescon, des Elite dans toutes les classes d’âge, c’est la baraka ?
« Je ne sais pas si c’est la Baraka cette année, il en faut forcément un peu, mais je pense que, quand vous avez choisi ce que j’ai essayé de faire, de bonnes lignées maternelles, que vous croisez, que vous voyez comment produisent les juments et que vous avez un

M. Brescon, des Elite dans toutes les classes d’âge, c’est la baraka ?


« Je ne sais pas si c’est la Baraka cette année, il en faut forcément un peu, mais je pense que, quand vous avez choisi ce que j’ai essayé de faire, de bonnes lignées maternelles, que vous croisez, que vous voyez comment produisent les juments et que vous avez un top cavalier, parfois ça se passe comme ça et je crois que c’est ça qui est entrain d’arriver. Cadet de Beliard, est 2ème Elite des 5 ans. On ne l’avait pas emmené l’année dernière, car c’est un cheval plutôt tardif. On l’a arrêté au mois de juin après 2 ou 3 tours. Cette année il est entrain de se révéler. C’est le frère utérin de Sirocco du Gers, un croisement avec Jaguar qui se marie bien avec la souche du Maury. Il arrive gentiment au bon niveau maintenant. Dans les 6 ans il y a Birmane qui gagne le championnat. J’ai un autre 4 ans qui attend son heure.


Vous faites naître combien de poulains chaque année ?


« J’en fais naître 2 ou 3, parfois 1 mais là maintenant je me concentre sur deux lignées maternelles : celle de Royce de Kreisker qui est la souche Nifrane et Vieusinge du Maury qui est la souche Anglo dont je vais commencer à faire reproduire les filles. »


Toujours avec le même cavalier ?


« Oui, avec Thomas en concours complet. C’est un très bon formateur de jeunes chevaux et c’est aussi maintenant un champion qui est au niveau international. On s’entend bien, on s’apprécie, on se connaît, c’est une belle histoire qui continue et qui va continuer encore. »


Upsilon, il fait une belle carrière de reproducteur ?


« Oui, cette année je pense qu’il a dû faire autour de 145 juments c’est un petit peu moins que l’année dernière. Il a une belle production, on commence à voir les premiers 3 ans. J’ai des 3 ans, des 2 ans, donc on devrait voir des bons chevaux je pense. »


Donc complètement satisfait ?


« Cette année il faudrait être difficile pour ne pas l’être, donc il faut apprécier puisqu’on sait très bien que ce n’est pas toutes les années que les croisements marchent et qu’on a des bons chevaux. Donc quand ça arrive il faut juste en profiter et puis en profiter encore. ».




A lire aussi : Elevage



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°295 du 12 Avril 2018


je m’abonne !  je lis

  • Captain Semilly (Photos ER)
  • Velsen Chuquerie (Photos ER)
  • Voyageur Of Lulu (Photos ER)
  • Big Star (Photos ER)
  • Malito de Rêve (Photos ER)


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre