- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Chantilly reçoit la crème mondiale


13/07/2018
    
Vingt-trois cavaliers du Top 30 mondial. Voilà entre autres, la teneur de l'exceptionnel plateau du Jumping International de Chantilly qui se tient au cœur de l'hippodrome depuis hier jeudi 12 au 15 juillet prochain. Un spectacle sportif de haute volée, dans un cadre de toute beauté,  entièrement gratuit.

Et bien sûr, en tête de ce Top 30, le n°1 mondial, le Néerlandais Harrie Smolders qui avait d’ailleurs commencé son ascension vers le sommet du monde du saut d’obstacles à Chantilly où il avait remporté l’an dernier le Grand Prix du Longines Global Champions Tour, après avoir également gagné l’épreuve par équipe de la Global Champions League. Visera-t-il un nouveau doublé cette année ?

Smolders ne sera pas vraiment seul, la concurrence sera rude à Chantilly. Nous retrouverons par exemple avec bonheur le Canadien champion olympique 2008,

Eric Lamaze, cavalier emblématique du circuit international, mais également la cavalerie lourde allemande avec Ludger Beerbaum, le cavalier le plus médaillé de tous les temps, avec les compagnons de sa dernière médaille, le bronze olympique de Rio, Daniel Deusser, vainqueur de la Coupe du monde en 2014 et  Marcus Ehning dont les parcours sont toujours un régal pour les yeux, ainsi que

Christian Ahlmann.

Ludger Beerbaum a remporté vingt-et-une médailles, dont quatre en or olympique : une légende. Mais il ne sera pas la seule légende de ce sport à Chantilly : eux aussi multi-médaillés, les frères anglais Whitaker, John et Michael, seront réunis une fois de plus sur l’herbe de l’arène Meautry auprès de leurs coéquipiers de la jeune génération, Scott Brash, champion olympique par équipe en 2012... tout

comme Ben Maher, qui pointe à la première place du classement général du Longines Global Champions Tour suite à l’étape parisienne.
L’Australienne Edwina Tops-Alexander reste en embuscade pour récupérer sa place à la tête du circuit.

Difficile de mettre des noms en avant avec une telle liste de départ : ils sont tous exceptionnels... Evoquons peut-être les « filles de ... » américaines.

Celle de Michael Bloomberg, Georgina, qui s’est parfaitement intégrée parmi l’élite mondiale, sélectionnée plusieurs fois en Coupe des Nations dans son équipe nationale, tout comme Jessica Springsteen, la fille du « boss », Bruce Springsteen (souvent à Chantilly), qui compte déjà plusieurs victoires et classements à Chantilly ; plus « junior », la fille de Bill Gates, Jennifer, a décidé de mieux s’affirmer sur le circuit international en s’installant en Europe pendant un an, dans les écurie du n°1 mondial Harrie Smolders. Des « filles de... » qui se sont fait un prénom dans le sport !

Parlons aussi bien évidemment de nos Français, les champions olympiques Roger-Yves Bost, Kevin Staut et Philippe Rozier, dont le frère, Thierry, a repris en main la direction sportive du Jumping, sans oublier Simon Delestre et Julien Epaillardqui ont toujours à cœur d’offrir une victoire tricolore à leur public.

Deux pistes de compétitions (l’arène Meautry et l’amphithéâtre de verdure qui accueillera les épreuves deux étoiles avec, entre autres, l’acteur et homme de cheval Guillaume Canet) et un village shopping et une restauration conviviale qui font la réputation de ce jumping hors normes.



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°302 du 14 Septembre 2018


je m’abonne !  je lis

  • Marion Modolo Zanotelli/Rock'N Roll Semilly
  • Virginie Lefebvre/Diamond's Dream
  • Virginie Lefebvre/Diamond's Dream
  • Thomas Rousseau/Up To You
  • Thomas Rousseau/Up To You


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre