- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Cannes : Podium pour Simon Delestre/Hermes Ryan


11/06/2018
    
La 37e édition du Jumping international de Cannes support de la 7e étape du Longines Global Champions Tour et de la 3e étape du circuit FFE French Tour, s’est achevé samedi soir sur la 3e place de Simon Delestre et Ryan des Hayettes*Hermès-JO/JEM. La victoire revient au champion d’Europe Peder Fredricson avec Hansson WL.

Avec dix Français au départ de la Global Champions League, ils sont six à parvenir à se qualifier pour le Grand Prix du Longines Global Champions Tour réservé aux 35 meilleurs couples. Parmi eux, Kevin Staut et sa nouvelle recrue Lorenzo, auteurs de 8 pts mais qualifiés grâce à un chronomètre rapide. Les cinq autres cavaliers tricolores font tous 4 pts mais suffisant pour accéder au Grand Prix. C’est le cas d’Alexis Deroubaix avec Timon d’Aure, propriété d’André Chenu, Harold Boisset accompagné de Verone de la Roque, propriété de Eurl Top Stallions Company, Olivier Robert associé à Tempo de Paban, propriété de Earl Global Dreams Stables et Monica Dutruilh, Roger-Yves Bost et Sunshine du Phare, propriété d’Olivier Brohier et enfin Simon Delestre en compagnie de Ryan des Hayettes*Hermès-JO/JEM, propriété de Philippe Berthol et son cavalier. Une belle performance pour tous ces couples au vu du parcours très délicat concocté par l’Italien Uliano Vezzani.

Le Grand Prix 

Ils ne sont finalement que cinq Bleus à repartir puisque Bosty préfère réserver Sunshine du Phare et poursuivre tranquillement la formation de son fils de Kannan. Les Français au départ vont connaître des fortunes diverses. 

Premier à s’élancer, Kevin Staut après quelques fautes préfère ne pas insister pour son cheval qu’il connaît encore peu. C’est ensuite au tour d’Harold Boisset de partir avec sa jeune jument de neuf ans Vérone de la Roque. Le Montpelliérain sort de piste avec 20 points. Quant à Olivier Robert et Tempo de Paban, ils réalisent un parcours convaincant mais fautent à deux reprises. 

C’est alors à Alexis Deroubaix et Timon d’Aure d’entrer dans l’arène. Le public  cannois pense tenir son premier sans-faute tricolore malheureusement le fils de Mylord Carthago*HN fait tomber l’ultime vertical au couleur de la Palme d’or. Le couple récent vainqueur du CSI 4* de Bourg-en-Bresse termine à la 9e place et poursuit sa montée en puissance.

Il ne reste plus qu’une chance française mais non des moindres : Simon Delestre et Ryan des Hayettes*Hermès-JO/JEM. Le couple, 2e du Grand Prix cannois l’an passé, ne tremble pas et s’invite au barrage. Ils sont huit couples à trouver les clés d’un parcours encore savamment dosé par le chef d’orchestre italien. 

Au barrage, il ne fallait pas trembler car aucun couple ne fait tomber la moindre barre. Simon Delestre et son fantastique Ryan des Hayettes*Hermès-JO/JEM, tente le tout pour le tout et bouclent un nouveau parcours sans pénalité en 38’’53. Pas suffisant pour s’adjuger la victoire mais le Lorrain s’octroie une belle 3e place après avoir fini 8e le week-end dernier à Saint-Tropez (83). La victoire est Suédoise grâce à Peder Fredricson en selle sur Hansson WL. Harrie Smolders et Emerald (NED) complètent le podium. 

Simon Delestre s’est vu remettre le prix FFE French Tour par François Albertini, secrétaire général de la Fédération Française d’Equitation, récompensant le propriétaire du meilleur cheval du Grand Prix sous selle français. Simon Delestre représentait également Philippe Berthol, copropriétaire de Ryan des Hayettes*Hermès-JO/JEM. 

Le mot de Simon Delestre : « Ryan est encore là ce soir. Il a sauté de manière phénoménale. Il a fait un barrage fantastique, ça se joue à rien. Il était déjà 8e le week-end dernier et ce soir il est double sans-faute dans le Grand Prix. Il arrive au top de sa forme à quelques mois des Jeux équestres mondiaux, c’était l’objectif. Il va maintenant falloir bien gérer les prochaines semaines pour l’amener dans la meilleure forme possible. La prochaine échéance sera Paris et on verra ensuite. »

Le mot d’Alexis Deroubaix : « Je suis très satisfait de mon week-end, c’était mon premier Global. Je suis 3e le premier jour en ayant voulu jouer placer sans aller trop vite. Et samedi, je fais 4 points dans la qualificative car Timon semble avoir eu peur de l’ombre. Dans le Grand Prix,  mon cheval a très bien sauté et je fais tomber le dernier, je l’ai un peu laissé se décaler sur la droite. Mais je retiens beaucoup de positif de ce week-end. Maintenant c’est direction Rotterdam. »

Tous les résultats : ICI

Plus tôt dans le week-end 

Jeudi 

Dans le prix FFE French Tour Generali, épreuve en deux phases à 1m45, c’est Julien Epaillard et Usual Suspect d’Auge qui s’illustraient en terminant 2e avec un chronomètre de 24’’90. Seul l’Egyptien Abdel Said parvenait à aller plus vite avec Hope van Scherpen Donder.

Dans la première manche de la Global Champions League se courant sur une épreuve de vitesse à 1m50/1m55, c’est Alexis Deroubaix qui s’illustrait avec Timon d’Aure. Le couple s’offrait une belle 3e place, sans-faute en 74’’62. Le Colombien Carlos Enrique Lopez Lizarazo l'emportait avec G&C Arrayan. 

Vendredi

Dans le prix Hôtel Barrière 1m45, Olivier Robert ne passait pas loin de la victoire avec Cache v. L’Aquitain s’offrait une belle 2e place grâce à un parcours sans pénalité bouclé en 62’’91. On retrouvait à la 6e place, Alexandra Paillot avec Tonio la Goutelle, propriété de Paillot Equine Consulting . La victoire revenait à Cameron Hanley (IRL) et Eis Isaura. 

Le soir dans l’épreuve à barrage à 1m50, Alexandra Paillot cette fois en selle sur Polias de Blondel, propriété de  Paillot Equine Consulting et sa cavalière, était la seule Tricolore à accéder au barrage. En réalisant un joli double sans-faute en 37’’71, la championne de France Pro Elite 2015 terminait à la 5e place. C’est le Belge Pieter Devos avec Apart qui s’imposait. 

Retrouvez tous les résultats : ICI

Communiqué



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°306 du 14 Décembre


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre