- Toute l’actualité du cheval et des sports équestres

Bordeaux : la journée du patron


09/02/2019
    
Après une nuit sous le signe de l’élevage et du spectacle qui a fait carton plein jeudi, la première journée 100% sport n’a pas été une moindre réussite. Depuis hier, le hall 3 du Parc des Expositions de Bordeaux ne désemplit pas. Très peu de sièges sont restés vacants : 6 000 spectateurs par session ! Hier, ils étaient principalement là pour suivre deux grands moments de sport : l’épreuve préparatoire à la Coupe du monde de samedi soir remportée par le Belge Pieter Devos et le désormais classique Devoucoux Indoor Derby qui a vu défiler quelques grands noms du concours complet mondial dont leur « maître » à tous, l’inégalable Michael Jung. Plus tôt, dans la journée, l’Allemand avait déjà remporté l’épreuve d’ouverture… de saut d’obstacles et se classant même dans la seconde. Il termine sa journée en grand patron du sport équestre mondial en signant un doublé après sa victoire de 2018.

Ce cross indoor est devenu l’une des épreuves les plus populaires du Jumping International de Bordeaux, attendue par tous les fans de concours complet du Sud-Ouest, et d’ailleurs, venus manifester leur bruyant enthousiasme face à cette épreuve sans répit se déroulant sur un bon kilomètre entre le hall d’exposition et la piste principale. Le début du débat fut franco-français : Gwendolen Fer, puis Rodolphe Scherer et enfin Maxime Livio se sont relayés au commandement… et Michael Jung est arrivé. Sans se presser en apparence, mais dans une fluidité extraordinaire, toujours dans le même rythme, soutenu mais pas fou, des trajectoires entre les obstacles au couteau, jamais un centimètre de trop avec une intervention quasi-invisible de la main. Du travail propre et de la joie dans le clan Jung, père et fils. Pourtant, le champion olympique français, Karim Florent Laghouag ne s’est pas avoué vaincu pour autant et s’est montré l’adversaire le plus à la hauteur du champion allemand ce soir. Il signe le chrono le plus proche du temps idéal… mais avec une faute enregistrée en sortie du paddock. Magnifique baroud d’honneur, mais que faire contre ce magicien qui marque à jamais l’histoire des sports équestres ?

Bordeaux est devenu le terrain de jeu préféré de l’Allemand en hiver : « C’est vraiment un super concours. Mes chevaux s’y sentent bien. Je suis heureux de la prestation de ma jument Corazon et un grand merci à ma propriétaire, Maria Stein, pour sa confiance mais aussi à ce public incroyable, c’est vraiment fantastique de monter ici. Mais cette année, la victoire a été plus serrée et j’ai eu un peu de chance aussi, mais cela fait partie du jeu, mais si j’avais fini à la seconde ou la troisième, je me serais réjoui tout autant car ce parcours avec ma jument a été un grand moment de bonheur ».
 

Happy birthday Pieter !

Quelle plus belle manière de célébrer son anniversaire ? Pour Pieter Devos, c’est visiblement de s’offrir soi-même son propre cadeau… comme une victoire au Jumping International de Bordeaux. Il faut dire que nous sommes là dans un lieu qui sourit toujours au cavalier belge. Après une victoire il y a deux ans dans le Grand Prix Land Rover du dimanche, une l’année dernière dans le Grand Prix Coupe du monde, Pieter Devos s’impose vendredi soir dans le Prix FFE Generali Trophée Nouvelle Aquitaine. « On peut dire que j’ai maintenant gagné les trois grosses épreuves du Jumping International de Bordeaux », se réjouissait-il. 



A lire aussi : Actu Nationale



Publicité



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires. Devenez membre ou connectez-vous



Aucune réaction postée pour le moment. Soyez le premier à réagir à l’article.


Journal Le Cheval n°308 du 15/02/19


je m’abonne !  je lis

  • Didier Dhennin/Eglantine du Pouler (PSV)
  • Yannick Dirou/California
  • Fabrice Lucas/Dandy de la Cour
  • Marie Boucanville/Cher Epoux
  • Thomas Carlile/Commando


Newsletter

Ne perdez pas le fil de l’actualité équestre